Compte rendu soirée à l’hôtel Xbox One

logo-xbox-one

Tout d’abord, je tiens à remercier Gohanblog de m’avoir permis de participer à cette soirée de présentation de la nouvelle console made by Microsoft : la Xbox One. C’est donc dans un hôtel en plein cœur de Paris que nous étions conviés pour venir essayer les gros hits du line-up de la console. Disons-le d’emblée, si vous cherchez une claque graphique comme lors du passage aux précédentes générations : passez votre chemin. Certes c’est beau, très beau même, mais nos yeux se sont habitués depuis quelques temps déjà à ce genre de travail.

Forza5_E3_Screenshot_15-52457e5444843

Forza 5

Étant un fan de course automobile, je me dirige naturellement vers les bornes Forza 5. Un employé Microsoft me convie alors à prendre le jeu en main, avec une longue explication sur les nouveautés et mécanismes du jeu, le tout in English (donc réponses de ma part : « oh yeah », « yes, yes »…pour faire croire que je comprenais tout).
Le jeu est vraiment sublime, très lisse, toutes les vues sont magnifiques, intérieures comme extérieures. Une fois la voiture et le circuit choisis, c’est parti et là agréable surprise : je profite pleinement des gâchettes vibrantes de la nouvelle manette. Freinage, vibreurs, accélération, un vrai régal. Je me demande comment je faisais pour m’en passer !
Déception par contre, n’ayant pas pensé à aller dans les options, je me retrouve avec le mode de conduite du testeur précédent : tout automatisé. Donc session un peu chiante ou les freinages se font tout seuls, la voiture se stabilise toute seule bref, on pourrait presque terminer premier en restant gâchette à fond d’une main et en buvant son café de l’autre. Personnellement je ne vois pas l’intérêt de ce genre de mode sur une simulation. 2ème session, voiture plus burnée (SRT Viper GTS-R pour les connaisseurs), aides au pilotage désactivées et GO !
Et là c’est un vrai plaisir, les sensations sont bien là malgré trop grande lourdeur à mon goût. La voiture réagit au moindre coup d’accélérateur mal dosé et on se sent vite obligé (mais un peu honteux) de devoir utiliser le mode « Rewind », sorte de flashback, pour ne pas avoir à terminer la course avec une direction qui tire sur la gauche ou une boite de vitesse endommagée ! Du lourd et une grosse impression pour ce jeu !

Dead Rising 3

N’ayant jamais joué aux deux premiers, je découvre un jeu fort sympathique et très défoulant. L’impression graphique est moins présente que sur Forza 5 mais la puissance de la machine est utilisée autrement que pour rendre un zombi le plus beau possible. En effet, on est vite surpris de voir le nombre impressionnant que la Xbox arrive à afficher à l’écran, le tout sans la moindre saccade. Pour les sceptiques, je vous invite à regarder cette vidéo :

Le jeu est plus bourrin que jamais pour notre plus grand plaisir ! Si votre patron, votre belle-mère, vos collègues ou votre petite ami(e) vous tape sur le système, il est grand temps de prendre la manette, de vous construire un véhicule aussi loufoque que destructeur, comme une moto avec rouleau compresseur à l’avant et équipée de lance-flamme, et de foncer à travers la ville !

Kinect Sport Rivals

En course contre Julsa, me voilà au guidon (imaginaire) d’un jet ski pour une course vraiment sympathique. Mon seul but ici était de lui mettre une raclée, c’est chose faite 🙂 ! Ce genre de jeux est très amusant en multi, un peu brouillon parfois mais on excusera le Kinect vu le nombre de personnes présente dans la pièce.

ryse-son-of-rome-wallpaper

Ryse Son of Rome

Petit hors-sujet :
En voyant le jeu, je me suis rappelé un instant bien précis de ma jeunesse : celui où je bavais sur la beauté des cinématiques de Final Fantasy X. Je me suis dit qu’un jour, les consoles seront suffisamment puissantes pour faire du in-game aussi beau : c’est chose faite avec Ryse ! On débute donc en s’éblouissant devant la beauté du jeu, la modélisation des visages et encore une fois le nombre de personnages affichés à l’écran, BLUFFANT !
Passé cette impression, on se lance au début de l’aventure avec des mécanismes de Beat’em all bien rodés mais efficaces. Dommage que le lieu ne prêtait pas à une plus grande concentration car le jeu en vaut vraiment la peine !
Je ne me suis pas essayé au jeu star de la soirée, Call of Duty Ghost car avouons-le, je suis vraiment mauvais dans cet exercice et les sessions se faisaient en multi XD. J’ai été moins surpris techniquement par contre par ce jeu. Activision nous ayant habitué depuis un bon moment à tirer le maximum de nos machines. Rassurez-vous, on s’en prend quand même plein les mirettes ! Les fans du genre ne seront pas déstabilisés car on retrouve à peu de choses près la même recette qui a fait le succès de cette licence.

Quelques photos de la soirée :

Assassin’s Creed IV : Black Flag

Pour finir, un petit tour du côté de du XVIIIe siècle à bord d’un bateau pirate pour l’essai d’Assassin’s Creed IV : Black Flag. Autant le dire tout de suite, le titre ne m’a pas emballé ou plutôt la session de jeu proposée. À bord d’un navire en pleine mer : le but était de dézinguer tout autre bateau corsaire ou pirate à l’horizon. Mais manipuler un bateau de ce calibre n’a rien de dynamique et passé l’effet « wahou » de la modélisation de la mer, on s’ennuie un petit peu… Dommage !

Pour finir ce fut vraiment une bonne soirée qui m’a fait une très forte impression sur la Xbox One, qui sortira chez nous le 22 novembre (et surtout qui sera disponible à cette date ^^ ).

Compte rendu Soirée de lancement Halo 4

Récemment j’ai été convié comme une centaine -d’officiers- de blogueurs/journalistes à me rendre à bord du vaisseau UNSC Infinity !
Pour cela le rendez-vous était donné à la cité des sciences de Paris. Sur place, après un contrôle d’identité règlementaire, pas de vermine covenant ici, nous avons été dirigés vers le centre de briefing, le planétarium qui a été réquisitionné pour l’occasion.
Le capitaine Andrew Del Rio est arrivé et nous a fait une présentation des différentes planètes de l’univers Halo, toujours en gardant en vue notre objectif principal après la disparition du masterchief : trouver une planète pour l’humanité, rien que ça. Elle s’appelle Requiem !
C’était une utilisation originale du planétarium avec des vidéos et pas seulement des planètes qui défilent. Il manquait juste de la musique, dommage avec le répertoire d’Halo !
Ensuite nous avons pu nous entraîner sur le système d’entraînement dernier cri de la compagnie : une Xbox 360 Halo 4 avec une console et sa manette édition limitée Halo 4. Elle a de la gueule la manette !

 

Premier constat sur le jeu : c’est super beau ! Ça fait plaisir de voir que 343 Industries, les développeurs qui ont succédé à Bungie (créateur de la série), maîtrisent vraiment la 360 et affichent des textures fines et une belle profondeur de champ !
Pour le reste, peu de changement, cela reste du Halo et côté gameplay ça n’a pas bougé d’un iota. En même temps pourquoi changer quelque chose qui marche ! Une des différences avec les précédents est que la palette des couleurs est plus grande, les mondes semblent plus colorés.

Pour le reste je vous invite à lire le test quand il sera publié sur le blog !

Merci Microsoft et Edelman pour cette soirée ! Merci aussi pour le jeu et les goodies dont un mini Warthog ! 😀

Legolas, masterchief reporter

 

Compte rendu : Journée Forza Horizon

A l’occasion de la sortie de Forza Horizon sur Xbox 360, Microsoft aorganisé un très bel évènement au Musée de l’Air et de l’Espace au Bourget.

Si cela peut paraître étonnant d’organiser un évènement au Musée de l’Air et de l’Espace pour accompagner la sortie d’une simulation de course automobile, il faut savoir que vos adversaires dans Forza Horizon n’auront pas toujours quatre roues,  il vous arrivera à plusieurs reprises de défier un hélicoptère, une montgolfière, ou même… un avion comme dans la vidéo ci-dessous :

Forza Horizon se démarque de Forza Motorsport en proposant une expérience plus orienté arcade (les aides à la conduite peuvent être désactivées) même si l’inertie reste toujours présente contrairement aux jeux Need for Speed. Le titre a été développé par Playground Games, un jeune studio anglais composé d’anciens employés de chez Codemasters et Bizarre Creations.

Le jeu est un open world (comme Test Drive Unlimited ) prenant place dans le Colorado. Vous pouvez vous balader librement et choisir de relever les défis proposés par vos adversaires (ces défis sont indiqués par le GPS). Un mode multi est bien entendu présent. Kinect et Smartglass sont également compatibles avec le jeu.

En plus de tester le jeu lors de cette journée, nous avons pu visiter des avions de ligne ainsi que des prototypes.  Il était également possible de prendre place dans la voiture de Benoit Tréluyer, pilote officiel Audi Sport, double vainqueur des 24H du Mans : une expérience inoubliable pour tout fan de sport automobile !

Forza Horizon est disponible sur Xbox 360 en édition simple et collector a partir de 54,00 € frais de port inclus 

Merci a Sylvain de Warpzoneblog pour ce compte rendu.

A la découverte de Dishonored

Depuis plusieurs semaines voir mois j’entends parlé du jeu Dishonored, un jeu édité par Bethesda Softworks et développé par les studios Arkane Studios, annoncé maintenant depuis plusieurs mois Dishonored a montré un peu plus de lui ces derniers jours via l’E3 et quelques vidéos de gameplay.

Dishonored vous permet d’incarner un assassin aux pouvoirs surnaturels poussé par un désir de vengeance. Éliminez vos cibles avec créativité grâce à un système de combat dynamique permettant de combiner les innombrables pouvoirs surnaturels, armes et gadgets à votre disposition. Traquez vos ennemis à la faveur de l’obscurité ou foncez tête baissée, l’arme au poing. Quelles que soient vos actions, le déroulement de chaque mission dépend de vos choix.

Même si l’histoire parait pour le moment assez banale le jeu et sa patte graphique elle semble vraiment intéressante, on se retrouve vraisemblablement autour du 19ème siècle mais avec la présence d’une technologie bien plus avancé que nous possédons actuellement. D’après les premiers retours l’ambiance graphique, et l’histoire semble vraiment captivante , certains sites annonce même ce jeu comme l’un des hits de l’année 2012 !

Je vous propose de découvrir un peu de gameplay :

Dans ces vidéos, les co-directeurs de la création Raphael Colantonio et Harvey Smith vous montrent comment jouer de deux façons différentes la scène du “Golden Cat”. La première vidéo s’achève par l’assassinat des frères Pendleton, deux aristocrates corrompus ; la seconde vidéo illustre un style de jeu plus direct et orienté action, afin d’assassiner ces cibles. Outre la scène du “Golden Cat”, cette vidéo montre les “Tall Boys” au combat lors de leur patrouille dans les rues du “quartier inondé”.

Je vous laisse découvrir également quelques screens :

Cliquez pour agrandir 

Dishonored sera disponible en Europe le 12 octobre 2012, sur Xbox 360, PlayStation 3 et PC. Pour en savoir plus sur Dishonored, rendez-vous sur le site www.Dishonored.com.

Alors, vous êtes tenté par cette nouvelle aventure vous ?

Les différentes éditions collectors de Borderlands 2 !

logo borderlands 2

Je vous propose aujourd’hui de découvrir les différentes éditions collectors du jeu Borderlands 2, un jeu que beaucoup de personne attendent il me semble.  Annoncé a la dernière Gamescom, nous vous avions donné un rapide premier avis sur ce jeu : Notre avis sur le jeu.  Si vous ne connaissez pas Borderlands 2, c’est un jeu de type moitié FPS moitié jeu de rôle dans un univers très particuliers du cell shading, souvent adulé pour sa patte graphique le jeu propose vraiment une variété d’armes et d’univers différents a travers une univers post apocalyptique terriblement séduisant, le jeu s’annonce vraiment une fois de plus excellent.

Découvrons maintenant les différents éditions collectors.

L’édition Collector Deluxe “Chasseur de l’Arche” :

  • Le jeu bien sur
  • Une figurine authentique de Marcus Kincaid
  • Un artbook : a l’intérieur de l’Arche sur la création artistique à l’origine de Borderlands 2
  • Des autocollants exclusifs
  • Une carte de pandore
  • Un code permettant de télécharger un comic book numérique
  • Et du contenu bonus (DLC)
Son prix : 89,99€ sur PS3 et Xbox 360 et 69,99€ sur PC

L’édition limitée coffre a trésor elle contient :

  • Le jeu bien sur
  • Une figurine authentique de Marcus Kincaid
  • Un artbook : a l’intérieur de l’Arche sur la création artistique à l’origine de Borderlands 2
  • Des autocollants exclusifs
  • Une carte de pandore
  • Un code permettant de télécharger un comic book numérique
  • Et du contenu bonus (DLC)
  • Et bien sur en plus une réplique a l’échelle du coffre à trésor rouge que l’on trouve dans tout Pandore
  • Un boitier en acier (genre de steelbook donc)
  • Une table de classification grand format des créatures de Pandore
  • Des cartes postales lithographiées
  • Les notes de recherche de Sir Hammerlock
  • Une carte de Pandore en toile
  • Un certificat d’authencité numéroté 
Comme vous pouvez le voir, le collector s’annonce tout simplement énorme je dois l’avouer ! (et assez limité, ce qui est toujours plus intéressant !)
Son prix129,99€ sur PS3 et Xbox 360 et 109,99€ sur PC
Bien sur une version simple est disponible elle également sur PS3, Xbox 360 et PC a partir de 49,99 € frais de port inclus

 Que pensez vous de ces éditions collectors ? Je dois avouer que l’édition coffre a trésor me fait de l’oeil, une édition limitée et vraiment complète mais c’est vrai que le prix n’est pas tout petit lui. Même si j’ai un peu peur sur la figurine qui s’annonce pas très grande, je dirais une 15 de cm environ (la taille d’un boitier PS3 ou Xbox 360 en gros).