novembre

28

Compte rendu Soirée de lancement Halo 4

Par GohanBlog

Récemment j’ai été convié comme une centaine -d’officiers- de blogueurs/journalistes à me rendre à bord du vaisseau UNSC Infinity !
Pour cela le rendez-vous était donné à la cité des sciences de Paris. Sur place, après un contrôle d’identité règlementaire, pas de vermine covenant ici, nous avons été dirigés vers le centre de briefing, le planétarium qui a été réquisitionné pour l’occasion.
Le capitaine Andrew Del Rio est arrivé et nous a fait une présentation des différentes planètes de l’univers Halo, toujours en gardant en vue notre objectif principal après la disparition du masterchief : trouver une planète pour l’humanité, rien que ça. Elle s’appelle Requiem !
C’était une utilisation originale du planétarium avec des vidéos et pas seulement des planètes qui défilent. Il manquait juste de la musique, dommage avec le répertoire d’Halo !
Ensuite nous avons pu nous entraîner sur le système d’entraînement dernier cri de la compagnie : une Xbox 360 Halo 4 avec une console et sa manette édition limitée Halo 4. Elle a de la gueule la manette !

 

Premier constat sur le jeu : c’est super beau ! Ça fait plaisir de voir que 343 Industries, les développeurs qui ont succédé à Bungie (créateur de la série), maîtrisent vraiment la 360 et affichent des textures fines et une belle profondeur de champ !
Pour le reste, peu de changement, cela reste du Halo et côté gameplay ça n’a pas bougé d’un iota. En même temps pourquoi changer quelque chose qui marche ! Une des différences avec les précédents est que la palette des couleurs est plus grande, les mondes semblent plus colorés.

Pour le reste je vous invite à lire le test quand il sera publié sur le blog !

Merci Microsoft et Edelman pour cette soirée ! Merci aussi pour le jeu et les goodies dont un mini Warthog ! 😀

Legolas, masterchief reporter

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.