mars

24

Test Monster Energy Supercross 4 : Moto Maker 2 ?

Par Stommy_Cop

Voilà le retour de Monster Energy Supercross avec son quatrième opus dans la série. Depuis la première version testé au blog en 2018 (Monster Energy Supercross), qui avait fortement déçu notre chef bien aimé Gohan, nous avions abandonné cette licence tout en gardant un oeil dessus et lisant les différents avis sur les nouveaux épisodes. Nouvelle console, nouveau jeu et on c’est dit go nouveau test. Milestone ne devait pas se rater et frapper fort sur Xbox Série X (et PS5) avec une vraie évolution de son jeu. Alors ça roule ?

Premières impressions

Je n’avais pas fait de jeu de moto depuis un bon moment. De mémoire MotoGp17 et Motoracer 4 et je dois avouer que pour un motard avoir un très bon jeu de moto entre les mains est assez rare. Même si la conduite arcade est plus mon fort que les simulations. Quand Koch Média (prononcez Kor média) m’a proposé Monster Energy Supercross 4 ils savaient que j’aurais du mal à dire non. Des malins cette équipe je vous le dis. C’est donc avec envie que j’ai lancé la quatrième vitesse pour découvrir les nouveautés que nous apporte cet opus. Premièrement je dois dire que niveau graphisme c’est plus que propre. Jeu de lumières, d’ombres, détails sur la moto.. Rien ne manque c’est un super taf. Et je ne parle même pas de la fluidité et de la maniabilité. C’est souple et réactif. Deuxièmement, il ne faut pas vous attendre à pouvoir laisser les gaz à fond pour dévorer le circuit et gagner facilement. C’est le cul par terre que vous allez vous retrouver. Oui j’avoue c’est ce que j’ai tenté. Donc direction le tutoriel pour apprendre à jouer et piloter.

La suite

Après une première excellente première impression du jeu, il a fallut se pencher un peu plus sur Monster Energy Supercross 4 et son tutoriel que je ne peux que vous recommander si vous n’êtes pas un féru des simulations de moto sur consoles. Il est simple et très efficace dans l’apprentissage. Et il n’est pas long surtout et vous pourrez y revenir quand vous le désirez. Nous avons bien sur le mode course rapide comme dans tout bon jeu de course qui se respecte, mais surtout le mode carrière, qui lui s’étoffe par rapport aux anciennes versions. On a l’obligation de gérer totalement sa carrière avec la gestion des week-ends, des blessures, des courses qu’on veut faire ou pas, les points presse.  Bref rien ne manque à ce mode carrière. Il y a même l’arbre de compétence qui va permettre de faire évoluer votre pilote et votre moto.

Moto Maker 2

Le mode de jeu ou j’ai passé le plus de temps sur Monster Energy Supercross 4 est bien le mode éditeur de circuit. C’est complet et facile à prendre en main.  On va passer du temps à concevoir son idée de tracé et le corriger quand nous même on arrive pas à le faire parfaitement niveau pilotage. Mais cela ne s’arrête pas là heureusement. L’idée va plus loin. A l’instar de Super Mario Maker 2 vous allez pouvoir partager en ligne vos créations et vous frotter à tous les joueurs à travers le monde et de voir votre niveau. Bien évidement, vous pourrez également tester les circuits des autres joueurs et découvrir ce qu’ils vous réservent. Cela amène un nombre infini de circuit et de possibilité. Impossible de trouver de la répétition dans Monster Energy Supercross 4. A vos créations.

Conclusion

Quand je vois les améliorations effectuées sur Monster Energy Supercross 4 depuis la première version je me dis qu’on a bien fait d’attendre avant de tester de nouveau cette licence. Cette première mouture sur console next-gen est de bonne augure et présage d’un bel avenir pour la licence. L’ajout d’un mode arcade avec une conduite moins technique serai quand-même la bienvenue pour les joueurs occasionnels. Ma note 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.