juillet

26

Test Super Mario Maker 2, un indispensable sur Nintendo Switch !

Par GohanBlog

La licence Super Mario Maker est assez récente, d’abord disponible sur Nintendo Wii U en septembre 2015, elle débarque également sur Nintendo 3DS. Mais le premier épisode n’est jamais arrivé sur Nintendo Switch. Heureusement, pour notre plus grand plaisir, Super Mario Maker 2 débarque en exclusivité sur Nintendo Switch. C’est déjà une licence forte de Nintendo ! Le concept n’est pourtant pas une création de Nintendo, c’est exactement le même concept que Little Big Planet par exemple. Mais pouvoir jouer à de nouveaux mondes et surtout pouvoir créer, partager et découvrir des milliers de niveaux dans l’univers Mario, c’est juste jouissif !

Que propose concrètement Super Mario Maker 2 sur Nintendo Switch ?

Vous avez plusieurs possibilités. La première est de jouer au mode histoire. Vous allez devoir reconstruire le château de Beach détruit suite à une gaffe d’Undodog. Pour reconstruire celui-ci vous allez devoir récupérer des pièces. Et pour récupérer des pièces il faut simplement terminer des niveaux. Le choix est vraiment large et la progression dans la difficulté est vraiment bien gérée. Encore aujourd’hui, après avoir terminé en très grande partie l’histoire, je bloque sur certains niveaux qu’il faudra certainement apprendre par coeur et avoir un peu de chance.

Le mode histoire c’est surtout l’occasion de voir les nombreuses possibilités de création. Il y en a pour tous les gouts, que ce soit visuellement ou concernant le gameplay. Franchement, c’est vraiment top. Si comme moi tu aimes jouer au jeu de plate-formes et particulièrement a un jeu comme Mario tu vas clairement te régaler.

Mais l’avantage finalement d’un Super Mario Maker c’est surtout d’avoir la possibilité de découvrir des niveaux à l’infini. Car grâce à la communauté, tu vas pouvoir jouer à d’autres niveaux, créés par des gens comme toi et moi… ou par des studios ! Car oui, par exemple il y a quelques studios français qui ont créé leur propre niveau, j’en profite pour vous partager ça :

  • PixelNest : Responsable de Steredenn: Binary Stars sur Nintendo Switch a créé le niveau Steredenn : BYW-G6W-LNF
  • Splashteam : Responsable de Splasher sur Nintendo Switch a créé le niveau Splasher: A Bad Encounter : J0K-KDY-V0H
  • Dotemu : Responsable de Wonder Boy: The Dragon’s Trap sur Nintendo Switch a créé le niveau Classic Conveyor Belts : N86-GSL-JFG
  • Christophe Galati : Responsable de Save me Mr Tako: Tasukete Tako-San sur Nintendo Switch a créé le course Sarona’s Castle : L15-FWK-B3G
  • CCCP : Responsable de Dead in Vinland – True Viking edition sur Nintendo Switch a créé le stage Dead in Between Worlds : B3N-5NC-QDG
  • Accidental Queens : Responsable de A Normal Lost Phone sur Nintendo Switch a créé le stage Bons Rebonds de Bob-Ombs : 4D0-2C5-21H
  • GameAtelier : Responsable de Monster Boy et le Royaume Maudit sur Nintendo Switch a créé le stage Monster Boy in Mushroom Kingdom : GHR-S8G-7GG

Super Mario Maker 2 est avant tout un jeu de plate-forme a l’ancienne, mais grâce à son éditeur de niveau vous allez pouvoir continuer l’aventure et créer et partager vos propres niveaux et ça c’est vraiment cool. L’éditeur de niveau d’ailleurs est ultra complet, comme dans les niveaux joués dans le mode histoire vous allez pouvoir faire vraiment tout ce que vous souhaitez ! Rajouter un interrupteur on/off ? Pas de souci ! Mettre des pinces partout et augmenter la difficulté, aucun problème la aussi ! Bref, le seul frein est votre imagination et comme toujours je suis très surpris de ce côté, il existe vraiment des niveaux qui pourrait être inclus dans le jeu tellement ils sont propres ! Graphiquement le jeu est vraiment très très beau, que ce soit en mode portable ou sur la TV, le rendu est vraiment nickel !

Alors oui, Super Mario Maker 2 n’invente rien en comparaison avec le premier épisode, mais avec le temps, il se bonifie clairement ! Il y a de nombreux thèmes (une dizaine), de belles nouveautés concernant le gameplay (l’ajout des conditions de victoires par exemple) mais surtout la possibilité de créer tout et n’importe quoi. Je ne vois pas vraiment de défaut au jeu, j’y passe de bons moments et la possibilité de toujours découvrir de nouvelles choses me force à y revenir très régulièrement. Que demander de plus ? Ma note : 18/20.

L’avis de Stommy_cop

Alors, moi pour Super Mario maker 2 je me suis lancé dans la création de niveau et assez peu joué à l’histoire qui reste très sympa et des niveaux bien différent au grès des missions proposées par Toad (l’un d’eux en tous les cas), mais la conception avait ma préférence. J’ai passé pas mal d’heures à réaliser mon premier niveau et presque tout autant au second, mais jouer aux milliers de niveaux réalisés par les fans me ravi et apporte une autre vision que peuvent avoir les joueurs du monde entier. Je me suis surpris à prendre plus de plaisir à créer des niveaux qu’à y jouer concrètement. C’est un énorme OUI pour moi. La seule limite de ce Super Mario maker 2 sera au final que votre esprit et donc votre imagination. Allez mon seul reproche sera l’absence de création 3D comme pour Mario 64 , mais la conception doit être difficile. Ma note : 18/20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.