octobre

17

Test : V-rally 4 le retour d’une licence plus que mythique

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Quand Gohan m’a demandé si je voulais faire le test de V-Rally 4 (C’était plutôt du style : “Stommy, tiens voilà le jeu je veux le test”. A force on s’y fait à la tyrannie.) et aussitôt mes petits yeux bleus on eut un parfait soleil s’allumer en eux. Moi qui suis fan de cette licence depuis la première sortie en 97 je pensais qu’elle avait été mise aux oubliettes depuis plus de dix ans qu’on ne voyait plus rien sortir. Depuis un moment c’est très compliqué d’avoir un bon jeu de rallye qui tient la route et ce n’est pas faute d’avoir des nouvelles licences comme Sébastien Loeb Evo ou WRC, mais comme vous avez pu le lire sur le blog c’est souvent très moyen voir nul. Sortie de route aussi pour V-Rally 4 ?

Le synopsis ?

Je vais vous surprendre mais c’est de gagner des courses en finissant si possible premier !!!! Truc de dingue hein ? Plus sérieusement (je l’étais mais bon) un peu comme dans The crew 2 ou Forza horizon 3, il va falloir gagner des sous, vous faire une team de mécanicien et ingénieurs, avoir les meilleures voitures pour devenir le meilleur pilote du monde dans différents types de catégories de véhicules.

Un parfum de V-rally ?

Je vais d’emblée peut-être décevoir les fans de la première heure, mais non, aucun parfum de V-rally ni de clin d’œil aux épisodes précédents qui avaient fait le succès de la licence. Kylotonn nous propose un tout nouveau jeu de courses de rallye en utilisant le nom ronflant d’une licence mythique pour faire vendre son produit et surtout aussi pour éviter de payer la licence à la fédération WRC au prix fort. C’est donc avec leur expérience sur le jeu WRC qu’il nous propose V-Rally 4 et après tout pourquoi pas renouveler complètement cette série vieille de plus de 20 ans ? Donc je vous le dis tout de suite également, oublié la conduite arcade à ne pas utiliser les freins et conduire tout en glissade c’est aussitôt la sortie de route ou le tonneau. Je vous en parle plus loin.

Graphismes et gameplay

Comme dit plus haut, oubliez totalement la conduite arcade et de jouer du frein à main pour conduire en drift. C’est le tête à queue assuré. V-Rally 4 n’est pas un jeu de simulation de conduite mais s’en approche grandement. Il va vous falloir pas mal de temps pour maîtriser votre voiture et beaucoup de temps à vous agacer à voir cette savonnette partir dans tous les sens sans comprendre spécialement pourquoi. Le changement de surface sur un même circuit se fait vite ressentir sur le véhicule et une maîtrise du circuit va être primordial pour compenser la difficulté à piloter. J’ai très souvent ragé, car la moindre faute est fatale et on se retrouve vite en fond de classement alors qu’on est en tête ou pas loin. Et pour remonter en pole position il va falloir s’accrocher. En même temps une fois dans le décors vous allez pouvoir profiter du paysage, des textures et des effets de lumières très bien faits. Graphiquement c’est très propre même très joli. On n’est pas au point d’un Forza horizon, mais ça reste agréable à l’œil nu et avec les effets de vitesse bien retranscrites je n’ai pas eu de framerate de saccade ou d’aliasing. Un très bon point.

Contenu

V-Rally 4 nous propose cinq catégories de courses différentes. Outre le rallye nous avons également du rallye-cross; des courses de buggy; du gymkhana (course qui se déroule sur un parcours avec des obstacles et autres difficultés ou votre adresse et rapidité de manœuvre sera primordiale car le nombre de fautes sera la base de calcul du classement.) et le hillclimbling ( il s’agit d’atteindre le plus rapidement possible le haut d’une colline remplie de cailloux, de trous et de véritables murs qui peuvent être pratiquement droits.). Au premier abords on ne peut que se réjouir d’avoir autant de catégories de courses cela donne de la profondeur au jeu et doit donner aux joueurs des sensations différentes dans la conduite, car il va falloir s’adapter aux véhicules et aux circuits. Malheureusement le nombre de circuit reste assez faible dans chaque catégorie même si dans son ensemble cela reste correct, mais quand on aime un style on a vite fait le tour. C’est dommage. Je trouve que la carte du monde pour choisir ses destinations est une très bonne idée, mais mal conçu et la visibilité nous amène par erreur sur d’autres courses.

Conclusion

Une fois l’excitation de retrouver la licence V-Rally on découvre un jeu plein de bonnes choses qui nous propose une pluralité d’épreuves, mais on découvre vite malheureusement le peu de courses disponibles et une conduite qui se cherche entre l’arcade et la simulation. Il va vous falloir une bonne dose de patience pour maîtriser la conduite, mais vite compensé par la rapidité à connaitre le peu de circuit. V-Rally 4 reste quand même pour moi le meilleur jeu de rallye (dans son style pur) disponible pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.