Avis manga : Les promeneuses de l’apocalypse – Tome 1

Voilà une nouvelle licence qui dès son annonce m’avait tapée dans l’oeil : Les promeneuses de l’apocalypse. Une licence chez l’éditeur Doki-Doki qui propose régulièrement de belles nouveautés, souvent des Isekai pour les passionnés du genre ou des mangas un peu WTF comme Chat de Yakuza ou Saotome. Mais ici avec Les promeneuses de l’apocalypse nous allons découvrir un nouveau genre que l’on pourrait nommer « post-apocachill ». Un mélange de « chill » dans un univers post-apocalyptique.

Les promeneuses de l’apocalypse : une science-fiction souriante

À travers ce premier tome nous allons découvrir une ambiance unique et très plaisante. Un monde post apocalyptique c’est pourtant d’habitude assez hostile et déplaisant à découvrir. Mais pas ici ! Avec Les promeneuses de l’apocalypse, nous allons baigner dans une atmosphère douce et très feel-good. Le chemin de Yôko et d’Airi à travers un archipel défiguré et riche en rencontres et en rebondissements. Yôko semble être la seule humaine encore présente au Japon. Son but ? Parcourir le pays comme l’avait fait sa sœur à l’époque. D’ailleurs, elle suit pas à pas son voyage en essayant de faire les mêmes photos aux mêmes endroits. C’est romantique, doux, plaisant à découvrir et surtout ça permet de voyager au Japon finalement.

D’habitude ce genre de récit autour d’un monde post-apocalyptique est bien plus sombre. Ici, dans Les promeneuses de l’apocalypse, c’est totalement le contraire. L’ambiance, les émotions, la joie des personnages, tout ça me fait penser à Terrarium d’ailleurs. Avec Yôko et Airi, nous allons voyager sur leur moto à travers l’archipel. Passant d’un chapitre à l’autre comme d’une zone à une autre (le sud-est du Mont Fuji, Tokyo, Hakone…). Le voyage est tellement plaisant. J’ai eu le sourire tout au long de ma lecture. Je ne vous ai pas parlé d’Airi. Pourtant ce second personnage est hyper intéressant. C’est un robot au service de Yôko qui semble avoir une connaissance incroyable mais surtout elle est dotée de capacités très intéressantes (pour se défendre comme pour attaquer).

Trailer du manga

Un voyage pas comme les autres

Les promeneuses de l’apocalypse nous propose un voyage pas comme les autres. Nous allons suivre un léger fil rouge mais surtout enchainer les chapitres et donc les différentes histoires. Chaque histoire est l’occasion de faire des rencontres, de découvrir de nouveaux lieux, de nouvelles anecdotes. L’histoire de fond n’est pas inintéressante d’ailleurs. Dès la fin de ce premier tome, quelques questions restent en tête. Clairement la lecture du tome 1 du manga Les promeneuses de l’apocalypse est hyper plaisante. Je n’ai qu’une envie : découvrir la suite. Visuellement, l’auteur propose une œuvre magnifique. Les personnages sont charismatiques, les décors hypers précis. J’ai voyagé durant ce tome 1 et par ces temps, ça fait du bien.

Quelques planches (tome 1) :

Les promeneuses de l’apocalypse – Auteur : Sakae Saito – Éditeur : Doki-Doki – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,50 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 18/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Nyankees (Tome 1)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn