Avis manga : Bravest Journey – Tome 1

Encore une nouvelle licence avec Bravest Journey chez les éditions H2T, après Skilled Fast ou Innermost ! Une maison d’édition qui a rejoint Pika Edition en 2018 et qui œuvre pour le développement du manga européen (mais principalement français). C’est de nouveau le cas aujourd’hui avec ce nouveau projet disponible le 6 juillet prochain que j’ai eu la chance de recevoir quelques semaines avant sa sortie. L’auteur Yoann Le Scoul nous propose une aventure en 3 tomes (pour ce premier arc). Nous allons suivre Jubei, un jeune épéiste qui vit avec son grand-père Donovan, un ancien puissant guerrier retiré dans un village.

Jubei, un jeune épéiste puissant aux services de son grand-père

Comme toujours, pour un premier tome, vous ne trouverez aucun spoil dans ma critique. Le but reste le même, vous donner envie d’en découvrir plus par vous-même. Donovan, le grand-père est un sinister (ils sont 10 au total). Chacun ayant un pouvoir surnaturel et très puissant. Mais avec le temps, ce pouvoir devient un fardeau, pire, il semble affaiblir le grand-père (qui garde quand même une sacrée force et une sacrée forme). Jubei décide donc de partir à l’aventure afin de trouver une solution à ce malheur. Il apprend d’abord qu’un sinister vit dans la région. Mais comme je le disais, certains sinister sont plutôt du côté des méchants et profitent de leur force ou de leur pouvoir pour assouvir certains désirs.

Ce sinister est retranché dans une énorme tour et semble détenir la fille du Prévôt de la cité de Shell Bay. Une rançon à la clé ? Un bonus intéressant puisque de toute façon Jubei comptait affronter le sinister afin de récupérer son pouvoir pour le transmettre à son grand-père (oui dans sa tête c’est aussi simple que ça !). Mais rien ne va vraiment se passer comme prévu. Dans un premier temps il va surtout faire la rencontre de 3 personnes et ensemble, ils vont partir à l’aventure !

Un shōnen « basique » mais finalement efficace

On va rapidement comprendre que tout ceci n’est que le début d’une aventure qui s’annonce mouvementé avec un jeune héros fougueux mais complètement imprévisible. L’auteur respecte clairement certains codes du shōnen « basique ». Pas de grandes surprises du coup, ça fait le boulot en soi. Visuellement c’est assez agréable dans l’ensemble avec une inspiration (assez forte je trouve) de l’univers de Dragon Ball (les cheveux, les vêtements..). Ce n’est pas désagréable du coup (haha), mais je trouve que ce manque souvent de détails en arrière-plan, ici on retrouve des fonds assez vides ou des trames, dommage. Quoi qu’il en soit, la lecture du premier tome de Bravest Journey n’est pas désagréable et je me laisserais bien tenter par la suite.

Quelques planches (tome 1) :

Bravest Journey – Auteur : Yoann Le Scoul (scénario et dessins) – Éditeur : H2T – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 7,95 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 15/ 20

Découvrez aussi   Avis manga : Versailles of the dead (Tome 1)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn