juin

21

Avis manga : Innermost (Tome 1)

Par GohanBlog

Les éditions H2T proposent des mangas provenant principalement d’Europe. Aujourd’hui je vais vous parler d’Innermost dont l’histoire commence fin du 20ème siècle ou au cours d’une exploration lunaire, deux astronautes mettent à jour un immense cratère sur la face caché de la Lune. Ils y découvrent les restes enfouis d’un être extraterrestre. Ils ignorent qu’une colonie entière d’extraterrestre s’attaquera à la Terre 70 ans plus tard et exterminera la quasi-totalité de l’humanité. Ces monstres sont baptisés les Galags.

En 2060, après l’attaque de 2055, une seule ville concentre La Défense anti-lien et le haut de la société : Turel. Nous découvrons finalement qu’il y a quelques survivants et comme souvent dans ce genre de manga il existe plusieurs classes sociales. Plus tu es pauvre, plus tu es proche du premier mur défendant la ville et donc plus tu as des “chances” de croiser l’ennemi. Nous allons découvrir deux personnages qui vont être important pour le reste de l’aventure : Eris, une jeune étudiante promise à un brillant avenir qui vient de la haute société et Devil, un chasseur de Galags qui semble venir de la black zone. 

INNERMOST © 2019 Redjet / Editions H2T

Devil, un personnage charismatique

Malgré un scénario un peu trop basique à mon gout, l’histoire m’attire. Nous allons surtout découvrir chapitre après chapitre que tout ne semble pas si rose dans la haute société (Turel). Nous allons découvrir qu’Eris semble vraiment vouloir changer les choses. Devil lui reste fidèle à lui même et ne souhaite qu’une chose : exterminer les Galags. Mais ils sont nombreux, parfois puissant, mais surtout la fin du premier tome nous laisse sur une belle surprise : l’apparition d’un nouvel ennemi d’origine inconnue mais surtout possédant une puissance incroyable. Ça semble être la première fois qu’un ennemi aussi puissant s’approche de Turel.

Graphiquement c’est loin d’être décevant, j’aime beaucoup le charisme des personnages principaux et principalement de Devil. Par contre je suis très déçu par le design des ennemis, j’accroche vraiment pas, c’est dommage. Le scénario lui, bien qu’inspiré de différentes licences, est intéressant. On voit que l’auteur veut se faire plaisir en y intégrant différents univers et finalement on se pose pas mal de question sur le passé de Devil par exemple ou sur les différentes méthodes pour éradiquer les Galags. Le premier tome est une belle surprise, je vais clairement me laissé tenter par la suite. 

Quelques planches (du tome 1):

Innermost – Auteur : Redjet – Éditeur : Edition H2T – Type : Shônen

Chaque tome est disponible au prix de 7,95 € frais de port inclus.  Ma note pour ce tome 1 : 4/5.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.