octobre

27

Test Watch dogs legion : En équipe c’est toujours mieux ?

Par Stommy_Cop

J’avais beaucoup aimé Watch dogs 2 et Voltxs aussi d’ailleurs. On lui avait mis une belle note de 16/20. Et c’est donc avec beaucoup d’impatience qu’on attendait cette troisième mouture et toutes les vidéos de gameplay ne pouvait que nous donner envie. J’ai eu beaucoup de chance de l’avoir plus d’une semaine avant sa sortie, grâce au site Sogamely qui vous livre en 24 ou 48h. Que demander de plus ? Que le jeu soit bon justement… Déception ce Watch dogs legion ?

Synopsis

Toujours habitué aux Etats-Unis cette fois-ci avec Watch Dogs legion, on les quitte malgré une présence dans les deux premiers épisodes et nous partons direction Londres. La capitale britannique est en proie aux émeutes et des bombes provoqués par un groupe de hackers appelé Zero Day qui terrorise les habitants et fait porter le chapeau à Dedsec. L’antenne londonienne de Dedsec passe à l’action.

So british ?

Une fois passé la scène d’intro servant à nous mettre dans l’ambiance et nous mettant les bases de Watch dogs legion et un peu de son gameplay, on se retrouve directement à Londres avec un premier hacker qu’on va choisir parmi plusieurs et au vu de ses capacités. Et nous voilà lancé dans une première mission qui va nous servir de tutoriel et surtout nous faire découvrir Londres… Personnellement mon premier souci, et je dois avouer le seul, aura été la conduite. Alors pas comme vous l’entendez avec la maniabilité et les réactions des véhicules, mais la conduite à gauche !!! Un vrai carnage quand on a jamais conduit à l’inverse de nous et de tout le reste de la planète d’ailleurs (oui sauf l’Australie) On est vraiment immergé dans le pur british et c’est vraiment déroutant quand vous prenez votre première voiture. Aucun réflex et il faudra un certain temps d’adaptation pour vous y faire. Mais c’est très bien d’avoir respecté ça et il existe une (deux) méthode(s) toute simple pour ne plus trop se faire des face to face avec un véhicule venant vers vous. Le GPS et la conduite automatique (faut pas être pressé) !!! Le GPS vous mettant une trainé de flèche sur le bon côté de la route.

Graphismes

Depuis le premier épisode de Watch dogs Ubisoft a beaucoup travaillé son moteur graphique et je dois dire que je suis très satisfait du rendu de Watch dogs legion et même si on est dans un Londres futuriste on reconnait parfaitement la capitale anglaise et tous ses monuments emblématiques. Un soin a été apporté également aux personnages que vous dirigez et aux PNJ (qui pourraient bien faire partie de votre équipe en les recrutant, mais j’y reviens plus bas) au niveau des expressions des visages et de la diversité de ceux-ci. Et comme toute capitale qui se respecte (et sans couvre-feu de 21h) c’est une mégalopole vivante. Très vivante. Donc entre les PNJ qui se baladent et traversent les rues et les véhicules sur les routes c’est très vivant. Je n’ai pas eu de vrais soucis de latence si ce n’est certains freezes quand je conduis certains types de véhicule comme des bus ou des camions. Je suis sur une version 1.02 du jeu et un patch sortira le jour de lancement du jeu qui j’espère corrigera ce bug pas trop dérangeant en sois. Mais oui le jeu est beau.

L’union fait la force

La grosse nouveauté dans le gameplay de Watch dogs legion c’est la possibilité de recruter des PNJ dans votre équipe au nombre de vingt maximums. Alors au départ vous serez un peu guidé et on vous expliquera les bienfaits pour votre team d’avoir tel personnage et pas un autre, mais au final c’est vous qui allez décider. Un avocat vous fera sortir plus rapidement de prisons vos hackers qui se seront fait attraper (si vous avez décidé de ne pas choisir dans les options la mort définitive) ou un maître d’oeuvre qui pourra accéder plus facilement à certaines zones grâce à son drone de chantier ou une grand-mère qui passera inaperçu et passera pour quelqu’un sans risques, mais restera très faible au corps à corps. Il va vous falloir choisir des personnages qui vous conviennent le mieux suivant votre style. Sachant que Watch dogs legion est avant tout un jeu d’infiltration et je ne vous recommande pas le mode Rambo. Ce qui reste fort c’est le recrutement des PNJ. C’est très souvent donnant donnant. Des petites missions à faire pour eux pour qu’ils vous rejoignent. Mais c’est surtout que ces petites missions qui font parti de leur vie vont revenir sur le devant plus tard dans l’aventure. Et cela ara un impact sur l’aventure principale. Pas de grands changements mais certaines variances qui sont sympa.

Conclusion

Fort de son expérience dans cette licence, Ubisoft nous propose un troisième volet de Watch dog, avec Watch dogs legion un jeu bien plus sombre et dystopique que les deux premiers plus complet et plus grand. Alors oui il n’est pas parfait et certains bug sont présent, mais ayant une version non final du jeu j’attends avec impatience le patch day one qui devrait corriger les temps de chargements un peu trop présent (le jeu sera aussi certainement plus rapide sur PS5 ou Xbox Series X) et les freezes d’images. Ma note : 16/20

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.