octobre

26

Test 9 Monkeys of Shaolin : Un bourre-pif à la moine !

Par Stommy_Cop

Pour bien comprendre mon engouement et ma grande envie de tester 9 Monkeys of Shaolin, il faut comprendre déjà que j’ai plus de quarante ans et que j’ai grandis avec l’évolution des consoles et que le style de jeu proposé ici est clairement ce qui, avec les jeux de plateformes, faisait vendre les consoles dans les années 90. Qui ne connait pas Double Dragon, Final Fight, Street of rage, Golden Axe ou encore Sengoku sur Neogeo ? Je parle bien sur de beat them’all, ces jeux de bastons en 2D à defilement horizontal ou l’acharnement sur les boutons des manettes était lois. Et donc aujourd’hui revient enfin petit à petit ce style de jeu à travers 9 Monkeys of Shaolin.

Synopsis

Dans la peau d’un pêcheur chinois, Wei Cheng, vous devez venger vos amis et votre famille, assassinés par des pirates venus piller votre paisible village. Le héros du jeu n’est pas n’importe qui, puisqu’il connaît les bases des anciens arts martiaux que seuls les légendaires moines Shaolin maîtrisent. Après avoir survécu à l’attaque des ennemis, vous allez apprendre auprès des moines à perfectionner votre art du combat et détruire ces pirates.

Ambiance

Ce qui va ressortir aussitôt de 9 Monkeys of Shaolin c’est l’esprit kung-fu des années 70 que l’on pouvait voir au cinéma ou même avec certains films de Bruce Lee. On sent tout de suite la direction artistique voulue dans le jeu et je ne peux que constater que c’est tout bonnement bien réussi!! Des graphismes, la bande-son et l’évolution du personnage à travers ses entrainements avec les moines Shaolins et ses combats contre des méchants bien chinois rien ne manque. Il y a même des références à des mythologies et des éléments historiques c’est vraiment bien apportés et ça glisse parfaitement dans l’histoire de notre pêcheur grand maître de kung-fu. Il fallait vraiment souligner cette ambiance car, vraiment le souci du détail y a été apporté et c’est quelque chose de très rare dans le beat them’all. Souvent il faut sauver la jeune fille en détresse ou tuer le gros méchant en tapant tout ce qui bouge. Pas dans 9 Monkeys of Shaolin. Une vraie histoire et un léger côté RPG sont présents.

Bastons ou aventure ?

On pourrait légitimement se poser la question, tant l’orientation artistique de 9 Monkeys of Shaolin se veut comme un vieux film de kung-fu. On est loin du traditionnel jeu de beat them’all comme pouvait l’être l’excellent Shaq fu : A legend reborn reboot du célèbre jeu des années 90 sur Megadrive et Super nintendo. Entre chaque mission, au nombre de vingt-cinq environ, vous allez pouvoir faire progresser votre personnage (trop rapidement ?) et améliorer son arme qui restera toujours un baton, mais vous aurez toujours la possibilité d’en varier à travers une dizaine de sortes différentes. Alors oui le but reste d’avancer et de se battre, mais il faudra faire preuve parfois de patience dans les combats et bien alterner entre coup à donner ou les esquives à effectuer. Et surtout parfois permettre de retourner contre l’ennemi sa propre arme ou projectile. La base de 9 Monkeys of Shaolin est bien évidement un beat them’all, mais l’histoire n’est pas à négliger et elle vous prendra de toute façon voir vous fascinera.

Conclusion

C’est donc une très bonne surprise pour moi que ce 9 Monkeys of Shaolin!! J’espère revoir rapidement des beat the’all de cette trempe, qui même s’ils sont toujours un peu répétitif sont un excellent défouloir. Et puis la bonne nouvelle que je ne vous ai pas encore dite c’est que 9 Monkeys of Shaolin est en français et rien que pour ça c’est juste génial. On est encore plus dans l’histoire. Merci.

Ma note : 16/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.