novembre

18

Test Marvel’s Spider-Man : Miles Morales sur PS5 !

Par GohanBlog

C’était clairement LE jeu que j’attendais le plus ce Marvel’s Spider-Man : Miles Morales. Après un gros coup de coeur pour Marvel’s Spider-Man en 2018, j’avais vraiment hâte de pouvoir plonger de nouveau dans l’univers, non pas pour jouer Peter Parker, mais pour jouer Miles Morales ! Mais que vaut concrètement cette suite, l’un des premiers gros jeu sur PS5 ? Est-ce un coup de cœur ? 

Nous allons suivre les premiers pas de Miles Morales, le jeune protégé de Peter Parker (qui prends quelques vacances). En attendant son retour, il va devoir défendre New-York du haut de ses 15 ans. Mais il va surtout découvrir de nombreuses choses à la fois sur son passé, sur sa famille, sur ses amis. Beaucoup de bouleversement pour un ado finalement. Avant de jouer, je vous invite à découvrir Spider-Man : New Generation, un film d’animation tout simplement MAGNIFIQUE. Marvel’s Spider-Man : Miles Morales propose une histoire intéressante, peu surprenante au fond mais loin d’être mauvaise. On a plus l’impression à travers ce stand-alone que le jeu est un “entre deux”. Une sorte de prequel avant un Marvel’s Spider-Man 2. 

Vous allez pouvoir débloquer de nombreux costumes, tous plus beau l’un uns que les autres ! 

Visuellement, soyons clair, c’est une claque ! Découvrir New York, sous la neige, durant les fêtes de Noël, c’est juste magnifique. Ce qui est fou, c’est aussi de pouvoir se balader, d’immeuble en immeuble dans une fluidité et un décors visuel incroyable. Le jeu propose d’ailleurs deux modes : graphismes (4K et effets Ray Tracing mais en 30FPS) ou performances (résolution proche de la 4K, sans Ray Tracing mais en 60 FPS). C’est la dernière que j’ai choisis pour profiter d’une fluidité folle. Oui, les reflets dans l’eau, je m’en fou un peu. Si vous avez Marvel’s Spider-Man en tête, vous n’allez pas être déboussolé. C’est peut être la d’ailleurs son plus gros défaut, ça manque de changements, de grosses nouveautés… Et sincèrement, l’humour de Peter Parker me manque aussi… Mais comme pour le précédent, Marvel’s Spider-Man : Miles Morales propose une excellente mise en scène, ça donne l’impression de jouer à un film tout simplement. C’est beau, bien pensé, bien réalisé, bien amené, avec des surprises… Même si on aurait aimé avoir plus de méchants c’est vrai ! 

Oui, c’est des screens pris via la PS5… <3

La bande son est aussi au top ! On retrouve une excellente VF (avec le retour de Donal Reignoux) mais aussi une excellente ambiance sonore que ce soit dans la ville ou durant les missions. C’est agréable de pouvoir jouer au casque et d’avoir ce type d’immersion. Miles Morales est un perso agréable à jouer d’ailleurs, j’ai beaucoup aimé ses pouvoirs, ça permet une prise en main différente, des techniques différentes aussi ! La difficulté monte d’ailleurs petit a petit, avec des ennemis plus puissant mais aussi des ennemis plus nombreux. Il faut parfois enchainer les techniques, les pouvoirs et les gadgets. Mais quand tout est bien calculé et maitrisé, c’est un régal à jouer. Concernant la durée de vie du jeu, elle est plus courte, normal finalement pour un stand-alone. Il faut compter une dizaine d’heures pour terminer l’histoire principale, vous pouvez doubler la durée de vie si vous jouez 100% des missions secondaires et quêtes annexes). J’ai clairement passé de bons moments à jouer à Marvel’s Spider-Man : Miles Morales et j’ai hâte d’y rejouer de nouveau (pour terminer les quêtes annexes ou d’éventuels DLC), mais j’ai encore plus hâte de voir Marvel’s Spider-Man 2 être annoncé ! Marvel’s Spider-Man : Miles Morales est clairement l’un des jeux à posséder en ce lancement de PS5. Le jeu est disponible à partir de 59.99 € frais de port inclus (ou dans sa version Ultimate, comprenant Marvel’s Spider-Man au prix de 79.99 €)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.