octobre

31

Avis manga : The Promised Neverland (tome 10)

Par GohanBlog

The Promised Neverland est et restera un gros coup de cœur. J’ai rarement eu à lire un manga me surprenant autant grâce à son scénario bien ficelé, ça me rappel Death Note il y a plus de 15 ans maintenant… Ce tome 10 est comme bien souvent très surprenant ! Au cœur de Goldy Pond, nous allons découvrir que les chasseurs sont devenus des proies. Voila des années que Lucas, accompagné par de nombreux orphelins siégeant à Goldy Pond à préparé ce plan, un plan qui devrait lui permettre d’éliminer les démons de Goldy Pond. Tout devrait bien se passer, mais il est toujours difficile de tout prévoir. Nous savons comment éliminer les ennemis (c’est d’ailleurs le grand-duc Leuvis qui à donné cette information à Lucas il y a des années) : il faut exploser l’œil situé au milieu de leur visage pour les tuer. Mais avant d’atteindre l’œil, chacun est équipé d’un masque plus ou moins résistant. Il va donc falloir dans un premier temps réussir à se débarrasser de celui-ci, et tout ça n’est pas une mince affaire. 

Après un tome 9 bourré d’informations à propos de William Minerva, le tome 10 lui nous emmène dans une action sans répit ! Nous allons découvrir le plan mis en place par tous les orphelins de Goldy Pond. Difficile de vous en parler sans vous spoiler. Mais clairement, une fois de plus il y a quelques surprises ! Il reste Nouth, enragé par la mort de sa compagne, Lord Bayons le maitre des lieux et un personnage puissant, mais il reste surtout le grand-duc Leuvis qui semble être tellement puissant que le combat s’annonce difficile. Car oui, pour éliminer les démons malgré la connaissance de la méthode ultime il faut aux enfants des balles fabriquées sur place, des balles plus puissantes, malheureusement le stock est ULTRA limité, ce qui complique encore plus les choses quand on connait les reflex et l’intelligence des ces monstres. Les combats sont difficiles, surprenants mais comme d’habitude dans The Promised Neverland, quand tu crois que c’est la fin (d’un côté comme de l’autre), la planche suivante arrive à vous surprendre !  

YAKUSOKU NO NEVERLAND © 2016 by Kaiu Shirai, Posuka Demizu/SHUEISHA Inc.

Une fois de plus ce dernier tome de The Promised Neverland est terriblement cool. On enchaîne les surprises, les différentes actions et on croise les doigts tout au long pour que le plans se déroule plus ou moins correctement. C’est à la limite stressant parfois. Graphiquement une fois de plus c’est très correct, j’apprécie toujours les personnages principaux et leurs charismes. Je reste toujours un peu septique sur l’aspect de certains monstres, même si le grand-duc Leuvis est lui par exemple très charismatique. C’est assez inégal, mais c’est pas non plus dramatique ! J’aime surtout les expressions des visages des orphelins, c’est poignant, à la limite du réel. Une fois de plus, vivement la suite de The Promised Neverland !  

Quelques planches du tome 10 :

The Promised Neverland – Dessin & scénario : Kaiu Shirai & Posuka Demizu – Éditeur : Kazé – Type : Shônen

The Promised Neverland est disponible au prix de 6,79 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome de The Promised Neverland : 17 / 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.