novembre

11

Avis manga : Goodnight World – tome 1

Par GohanBlog

Akata est une maison d’édition pas comme les autres. Elle aime se différencier en proposant des titres originaux, avec des thèmes peu souvent abordés comme c’était le cas avec Freak’s Café ou encore Quand sonne la tempête. Mais c’est aussi la maison d’édition derrière l’excellent Prisonnier Riku (que je vous conseille fortement). Aujourd’hui, je vais vous parler de Goodnight World, une nouvelle licence disponible en 5 tomes.

Goodnight World : un Isekai pas comme les autres

A travers ce premier tome de Goodnight World nous allons découvrir Taichiro, un jeune homme en rupture sociale complète. Il reste enfermé dans sa chambre a jouer, il ne sort jamais en dehors de sa maison et très peu en dehors de sa chambre. Il évite tout contact avec sa famille et ne semble avoir aucun ami. C’est flippant comme comportement en réalité, mais il existe malheureusement ce genre de situation dans la vraie vie aussi. Il passe son temps sur un MMO : le jeu Planet. Dans cet autre réalité il est membre d’Akabane, l’une des plus prestigieuses guildes de ce jeu, une guilde respectée et pourtant ils sont uniquement 4 ! Ça montre à quel point ils font peur aux autres et a quel point ils semblent puissant !

GOOD NIGHT WORLD © 2016 Uru OKABE / SHOGAKUKAN

Au sein de cet autre univers, il s’est créé une famille de substitution. Aux côtés de Shiro, Mei et AAAAA, il espère bien vaincre le légendaire Black Bird of Happiness. Mais l’équilibre précaire de sa vie bascule quand, un jour, son véritable père est hospitalisé… Pourtant il semble avoir une relation très particulière avec son père (un mélange de haine et de dégout). On a encore du mal a comprendre ou savoir ce qui s’est passé avec sa mère. Mais la relation entre le père, Taichiro et son grand frère est très compliqué ! Cependant, plus le temps passe et plus nous allons faire des découvertes surprenantes, je préfère ne pas vous spoil mais vous allez rapidement vous rendre compte qu’entre la réalité et le jeu vidéo, la frontière est parfois très fine !

J’ai vraiment apprécié la lecture de ce premier tome qui nous plonge dans un isekai pas comme les autres. Pas uniquement un énième manga qui voit son héro transporter dans un monde de jeu vidéo dans lequel est il est le meilleur. Ici la relation humaine à une part importante dans l’histoire. J’ai vraiment hâte de lire la suite maintenant.

Quelques planches du tome 1 :

GOOD NIGHT WORLD © 2016 Uru OKABE / SHOGAKUKAN

Goodnight World  Auteur : OKABE Urû – Éditeur : Akata – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 8€ frais de port inclus. Ma note pour ces tome 1 : 15/ 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.