novembre

12

Avis manga : Dragon Ball Super (tome 15)

Par GohanBlog

Plus le temps passe et plus je passe de bons moments à lire Dragon Ball Super. Alors oui, ce n’est pas parfait. Oui c’est pas aussi original et potentiellement intéressant que Dragon Ball a l’époque (il y a + de 30 ans quand même…) mais ça reste a mon sens un moment agréable. Car oui, Dragon Ball Super reprend quelques caractéristiques fortes de la licence éponyme : de l’action, de l’humour, des personnages puissants et de belles planches. Moi tout ça, ça me convient et c’est suffisant pour me rendre heureux finalement.

J’évite de me prendre la tête ou de critiquer le dessin de Toyotaro (ce qui me fait beaucoup rire quand la majorité de ces personnes ne savent pas faire un rond bien rond…). Alors oui c’est vrai, il y a encore quelques maladresses et facilités (et je parle plutôt d’un point de vue scénario que dessin perso). Typiquement, ce qui m’énerve un peu c’est de Goku refaire les mêmes erreurs (donner de la force à un ennemi par exemple, mais c’était aussi le cas avant). Bref, parlons un peu du tome 15 de Dragon Ball Super

La fin d’un arc, le début d’un autre

L’arc Moro se termine. Oui déjà ! En manga, tout vas toujours beaucoup plus vite qu’en animé. Perso, j’espere qu’un animé va débarquer pour nous proposer l’arc Moro et l’arc Granola, si y’a pas trop de longueur, ça peut être très cool ! Moro était un méchant plutôt badass surtout via ses « pouvoirs » d’absorbtion, il a toujours un coup d’avance, ou un moyen de contrecarrer les plans de ces ennemis. Alors que je pensais voir Vegeta en grande forme, être l’outsider, c’est finalement (encore) Goku qui va être mis à l’honneur suite à son entrainement avec Merus et sa maitrise de l’arc transcendantal. Clairement il est ULTRA puissant et stylé. J’en ai marre des transformations, mais c’est peut être celle qui me plait le plus depuis plusieurs années !

L’arc Granola commence

Je préfère éviter de tout vous raconter sur la fin de cet arc Moro et le début de l’arc Granola. Le but étant toujours le même : vous donner envie de découvrir la suite. Ce que j’aime bien dans le manga Dragon Ball Super, c’est le rythme. Tout s’enchaine vraiment vite. A peine un arc se termine, on a le droit à quelques planches de « bons moments » entre les humains et les dieux, quelques infos croustillantes (il faudra retenir l’entrainement potentiel de Vegeta avec Beerus par exemple), que le nouvel arc est annoncé. L’annonce d’un nouveau méchant, qui semble bien puissant et avoir une énorme rancœur à la fois contre Freezer (ça c’est pas bien grave) mais aussi contre le peuple saiyen (c’est la ou ça pose problème haha). Bref, une fois de plus, j’ai dévoré ce nouveau tome de Dragon Ball Super et une fois de plus j’ai envie de découvrir la suite. VIVEMENT !

Quelques planches du tome 15 (attention ça spoil du coup) :

Dragon Ball Super – Auteurs : Toyotaro et Akira Toriyama – Éditeur : Glenat – Type : Shōnen

Chaque tome est disponible au prix de 6,90 € frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 189 / 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.