mai

28

Test Wolfenstein The New Order

Par GohanBlog

Informations sur le jeu
Achetez-le

En voilà un jeu que j’attendais sur nouvelle génération, Wolfenstein c’est une vieille licence c’est vrai, mais ce n’est pas une licence sur-exploitée donc on a plus l’impression d’un nouvel épisode que d’une succession de mauvais épisodes. Wolfenstein The New Order nous propose de découvrir une énième fois la guerre, mais cette fois-ci l’histoire à changé, les nazis remportent la guerre, nous incarnons le capitaine Blazkowicz qui se réveille d’un coma 14 ans après la victoire, tout à changé pour lui mais il souhaite qu’une seule chose : défoncer les nazis. Ça tombe bien, j’aime bien ce concept !

Le capitaine Blazkowicz est l’incarnation type d’un capitaine américain, taille en “V”, imposant, mais surtout fier d’être un américain. Il se retrouve malgré lui dans le coma pendant 14 ans, durant ce temps le régime Nazi remporte la victoire sur les américains, le monde appartient donc aux nazis. A son reveil, il se retrouve dans un hôpital psychiatrique qui va se faire piller et dévaster par les nazis, heureusement pour lui il retrouve ses bons reflex à temps, décide de tuer tous les nazis sur place et de sauver la belle Anya Oliwa. Le but de Blazkowicz est simple (en tout cas sur le papier), il souhaite parcourir l’Europe dans une mission personnelle pour mettre fin à la domination de la machine de guerre nazie qui a conquis la planète… Et même au-delà. Pour être franc, j’ai adoré jouer à ce jeu. C’est un jeu bourrin comme j’aime, vous jouez donc Blazkowicz et vous allez devoir très souvent être seul face à des dizaines, voir des centaines d’ennemis à travers différents niveaux. Que l’on soit clair, l’histoire et très bonne, ça fait longtemps que j’ai pas accroché autant à un scénario. Durant cette nouvelle guerre de Blazkowicz  et une bande de résistants se livrent, vous allez devoir faire parfois des choix, parfois prendre des coups, parfois vous déguiser pour mieux intégrer certains bâtiments.

Wolfenstein®: The New Order_20140524162202

Vous allez être tantôt a Berlin, tantôt a Londres et même sur la lune ! Le dépaysement est TOTAL. Le gameplay est vraiment sympa, comme je le disais dans notre précédent podcast (à écouter ici), vous avez la plupart du temps la possibilité de la jouer complètement bourrin mais il va falloir faire attention a vos munitions en récupérant tout sur les cadavres, dans certains bâtiments et cachettes. Ou la jouer un peu plus discrètement en assassinant vos ennemis petit a petit. J’ai de mon côté mélangé les deux, parfois j’étais bourrin (souvent même) et parfois je trouvais qu’il était plus facile et plus logique d’être discret (souvent quand j’avais plus beaucoup de munitions d’ailleurs). Au niveau des armes vous avez de quoi vous faire plaisir, malgré un jeu qui se passe durant les années 60, les armes sont très évoluése. On retrouve plusieurs types d’armes : des guns, mitraillettes, fusils à pompe, snipers, bazooka, grenade, couteaux … Vous allez pouvoir utiliser toutes ces armes en double, de quoi créer un sacré carnage !

artwork-wolfenstein-the-new-order

Artwork Wolfenstein The New Order – Berlin 

Vous allez également pouvoir faire évoluer ces armes avec un système de récompense en fonction de ce que vous faites (par exemple vous allez débloquer une évolution si vous tuez 10 gardes silencieusement). Le principe est simple et plutôt cool. Graphiquement le jeu n’est pas mauvais, au contraire dans l’ensemble il est même plutôt beau ! L’ensemble des screens que vous voyez sur le blog d’ailleurs sont mes propres screens tirés de la version PS4. Ce que je trouve intéressant c’est surtout la variétés des lieux, des bâtiments et finalement même des ennemis. D’ailleurs chaque ennemis a son propre style, parfois ce sont des humains faciles a tuer, parfois ce sont des robots plus ou moins imposants et la il va falloir trouver leurs points faibles. Pour certains par exemple il suffit de tirer une balle en pleine tête puis de tirer dans leur dos. Mention spéciale aux chiens qui me font toujours autant stresser. Petit hic cependant, il faut parfois plusieurs balles pour tuer un ennemi, mais si on lance un couteau le mec meurt directement… pas très logique tout ça.

Wolfenstein®: The New Order_20140524152355

Comme je le disais, graphiquement le jeu est agréable, pas parfait malheureusement, bien souvent les textures ne sont pas toujours belles. Mais comme je disais la diversité des lieux rattrapent ses défauts. Concernant les différents personnages, c’est rare, mais je les trouvent attachants, beaucoup de visage sont marquants, mention spécial pour Blazkowicz qui est notre héros mais également Frau Engel (commandant du camp de travail Nazi, plutôt flippante comme femme). J’ai beaucoup aimé également d’autres personnages parmi les résistants, un excellent travail de la part des développeurs, bravo. En plus de ça, le jeu propose énormément (mais pas trop, c’est bien dosé) de cinématique, de très belle cinématique, c’est rare mais j’en ai passé aucune ! Au niveau de la bande son la également c’est un bon travail, les musiques sont plutôt cool, mais il y a un gros souci de mixage audio, lorsque vous jouez vous n’entendez presque pas les paroles des différents personnages, la musique en arrière plan prend le dessus et pour le moment il n’y a pas de solution, j’espère qu’une mise à jour viendra régler tout ça prochainement !

Wolfenstein®: The New Order_20140524150716

Découvrez quelques screens provenant de ma Playstation 4

Vous l’aurez compris à travers ce test, Wolfenstein The New Order est une excellente surprise, si vous aimez ce genre de jeu : action / FPS vous allez vraiment prendre votre pied. Alors oui, effectivement le jeu ne propose de multijoueurs. Il n’est pas parfait graphiquement non plus, mais il est vraiment très bon dans son ensemble. Pour tout vous dire, ça fait longtemps que je mettais pas éclater autant avec un jeu. En plus de ça le solo propose une aventure assez longue (comptez une quinzaine d’heures, plus si vous souhaitez tout débloquer comme toujours). Vous ne savez pas à quoi jouer ? FONCEZ sur Wolfenstein The New Order, disponible à partir de 45 € frais de port inclus.

12 réponses à “Test Wolfenstein The New Order”

  1. Blackwarrior dit :

    Ça fait un bail que je n’ai plus mis les mains sur un Wolfenstein mais tous les tests et vidéos que j’ai vus me donnent vraiment envie de m’y remettre avec ce nouveau titre. Enfin un FPS, qui ne se prend pas trop au sérieux à vouloir nous faire quelque chose de réaliste… Et surtout un FPS uniquement solo ! Que du bonheur pour moi qui ne suis pas un grand fan de multi.

  2. alex dit :

    17/20 tu es très généreux…
    Le jeu est sympa à jouer oui mais c’est loin d’être un hit quand même

  3. Skillgamer92 dit :

    Je ne m’étais même pas imaginé l’acheter mais je trouve ton article sympa et assez convaincant.
    En plus, je trouve également le prix raisonnable.
    Mais … ça vaut le coup de le prendre sur Xbox 360 ( graphiquement ) ou c’est clairement mieux sur consoles Next Gen ?

  4. EraX63 dit :

    Super test , j’avais bien aimé le précédent sur 360 en 2009 après ton test je pense le prendre sur PS4

  5. MisterAtomiX dit :

    Ce jeu a l’air d’être vraiment sympa et Bethesda a l’air d’avoir fait un bon travail. L’ambiance a l’air cool et l’aspect assez retro du jeu me plaît (easter egg et jauge de santé), mais si je me prend la Xbox One, je ne pense pas que ce sera le premier jeu que j’ajouterais à ma liste d’envies… Surtout que si les textures sont pas super jolies, peut-être vaut-il mieux de le prendre sur 360 ?

  6. […] pages, et de Wolfenstein sur PS4, que j’ai décidé de prendre, après la lecture du très bon test de Gohanblog. Vous en saurez plus dans les jours à […]

  7. john dit :

    Salut,
    Je suis un grand fan de FPS. Je dois dire que j’ai été agréablement surpris par la qualité graphique de ce dernier. Merci d’avoir partagé ces images.
    Au revoir

  8. Ryogame dit :

    Wolfenstein refait parler de lui en 2014 et, cette fois en bien! Bethesda offre aux joueurs un FPS solo comme on en fait plus, doté d’un scénario intéressant et original qui profite à un gameplay old-school et fun. Si vous êtes de la vieille école, ce jeu est fait pour vous tandis que les jeunes joueurs découvriront pourquoi Wolfenstein est devenue une licence culte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.