novembre

26

Test Sackboy : A Big Adventure sur PS5, un jeu de plateforme vraiment cool !

Par GohanBlog

J’ai vraiment du mal à lâcher la PS5 ces derniers temps. Après avoir adoré Astro’s Playroom, avoir terminé Spider-man : Miles Morales, je me suis directement attaquer à une autre exclusivité (cross gen, disponible sur PS4 aussi donc) : Sackboy : A Big Adventure. Il faut savoir deux choses : la première c’est que j’adore les jeux de plateforme, que ça devient rare et que je trouve ça très dommage. La seconde, c’est que la licence Little Big Planet était pour moi l’une des meilleures de chez Playstation, l’une des plus innovantes en tout cas. Etait ? Oui, elle a été innovante à son époque, mais à oublié de se renouveler au fur et à mesure des épisodes. D’ailleurs, le dernier épisode était vraiment en dessous et je pensais clairement la licence morte et enterrée… mais non, elle est bien de retour pour le lancement de la Playstation 5. Mais que vaut concrètement Sackboy : A Big Adventure? 

Me voila de nouveau avec mon Sackboy personnalisé de la tête au pied, je pars à l’aventure, allant de niveau en niveau, d’univers en univers. C’est clairement un jeu de plateforme avec des niveaux les uns après les autres, le tout sur fond d’une petite histoire que nous oublierons très rapidement. Ce n’est pas forcement la, le point fort du jeu. Sackboy : A Big Adventure propose comme à son habitude une carrière solo avec de nombreux niveaux, la possibilité d’y jouer seul ou à plusieurs (jusqu’à 4 en local), mais il manque pour moi un élément essentiel et fort : la possibilité de créer ses propres niveaux. C’était ça, la grosse révolution à l’époque finalement.Comme dans les précédents épisodes, il existe des niveaux “multi” ou être plusieurs est une obligation pour pouvoir progresser dans le niveau.

Si vous ne connaissez pas la licence, le gameplay est simple : vous devez progresser dans un monde en 2D, en vous dirigeant vers la droite (comme Mario à l’époque) afin de terminer le niveau. Les commandes sont très basiques (déplacement, saut, sélection d’un objet…), c’est clairement une force car du coup ça rend le jeu jouable par tous le monde (de 7 à 77 ans très facilement). Bien-sûr, vous pouvez terminer les niveaux en ligne droite, ou réussir certains objectifs (récolter également des éléments de customisation). Le jeu reste varié d’ailleurs, que ce soit à travers les nombreux niveaux, dans les éléments de customisation, les ennemis, les différentes façon de réussir ses missions… Mais pour moi il manque d’innovation, de nouveauté, c’est une suite, simplement une suite et ça depuis très longtemps malheureusement. J’ai pas eu l’impression de jouer à un nouveau jeu finalement. Nous connaissons la licence depuis bien longtemps et il est vrai qu’en lançant ce jeu je m’attendais à mieux, à plus innovant, à légèrement différent. D’ailleurs le jeu exploite à peine les capacités de la manette DualSense par exemple. 

Le jeu possède cependant plusieurs points forts : une ambiance sonore vraiment top, il est plutôt beau visuellement (tout en gardant son style un peu cartoon), le gameplay est maitrisé (même si parfois on souffre de quelques imprécisions dues certainement à la caméra) mais pour moi l’absence de nouveautés et de ce mode “création” sont des gros points négatifs. Sackboy : A Big Adventure reste un jeu sympa à jouer, surtout à plusieurs, avec votre +1 ou vos enfants. Un épisode qui va relancer la licence ? Disponible au prix de 59 € frais de port inclus. Ma note : 14 / 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.