Test Monster Energy Supercross 5 championship. Du cross US !

Au blog nous essayons de tourner un peu niveau jeu vidéo. L’année dernière, c’est Gohan qui avait testé MXGP 2021 et contre toute attente il avait apprécié. Cette année c’est à mon tour de vous proposer Monster Energy Supercross 5 championship. Toujours de chez Milestone et proposé par Koch Media nous allons plonger dans le cross pur et dur US. Tout comme mon compère, je suis plus dans la conduite arcade à tenter des trucs improbables. Néanmoins cet opus tends à nous rapprocher un peu vers cette conduite un peu folle. A fond sur l’accélérateur ?

Deux écoles

Avec sa licence MXGP on est en droit de se demander pourquoi Milestone sort également une autre licence sur le motocross. Il faut comprendre que Monster Energy Supercross 5 championship ne concerne que le cross US et son championnat national. Les courses ne se font que dans des stades avec des tracés assez serrés et ou la conduite est plus technique. MXGP lui est le championnat mondial de supercross et se passe sur des circuit le plus souvent en plein air. Cependant ne croyez pas que l’un est plus facile que l’autre. Les pilotes sont tous redoutables, mais l’approche est totalement différente. Néanmoins j’avoue avoir une préférence pour Monster Energy Supercross 5 championship en terme de pilotage.

Gameplay

C’est quand même le nerf de la guerre. Surtout dans un jeu de simulation de conduite. Le savoir faire de Milestone en ce domaine et une valeur sure. Et Monster Energy Supercross 4 m’avait déjà bien plu de ce côté là. Cependant, pour Monster Energy Supercross 5 championship les développeurs nous promettait un gameplay amélioré. Et je dois dire que nous sommes gâtés. Néanmoins, il vous faudra obligatoirement passer par le tutoriel, extrêmement bien fait et rapide, pour apprendre à maîtriser votre moto. Le tuto va vous guider et vous perfectionner dans l’équilibre de l’engin. Une fois cela comprit et géré vous allez vous éclater. A vous les sauts de fou, les dérapages contrôlés et toutes les figures qui vous font baver d’envie à la télé. C’est vraiment jouissif, cependant cela reste de la simulation et si vous perdez l’équilibre la chute sera inévitable.

Contenu

Bien évidement on retrouve les modes habituels, carrière, championnat, course rapide, en ligne, et la bonne nouvelle c’est l’écran splitté en deux pour les courses multijoueurs en local. Le mode championnat est pratiquement identique au mode carrière. Néanmoins il est moins détaillé et se concentre sur le championnat et on oublie tout ce qui concerne le côté RPG du mode carrière. Ce dernier mode est d’ailleurs très bien fait. Il est surtout évolutif et se corsera à force de progresser. Vous allez améliorer les compétences de votre pilotes et moto et ça c’est fun. D’ailleurs la personnalisation de votre avatar est complète. Du poids à la taille en passant par les couleurs. Sans parler de tout ce qui concerne votre pilote avec les repos, entrainement pour qu’il garde la forme etc. La carrière est vraiment le point central de Monster Energy Supercross 5 championship.

Graphisme et désillusions

Tout n’est pas parfait dans Monster Energy Supercross 5 championship. Il manque de perfectionnisme de détail par moment. Malheureusement, c’est la première chose qui frappe quand on créé son avatar. C’est moche, mais clairement. Le visage a autant d’expression qu’une moule sur son rocher. Et je ne parle même pas des traits du visage qui sont justes  digne d’une PS3 ou Xbox 360. Même si néanmoins ce n’est pas ce qu’on attends de Monster Energy Supercross 5 championship cela reste la première chose qu’on voit. C’est un peu dommage. En revanche les graphismes en courses sont très beaux avec des effets de lumières et de feu qui nous mettent bien dans l’ambiance. Tout est coloré a souhait et retranscrit parfaitement l’univers US de ces courses endiablées. C’est vraiment dommage de pêcher sur des détails qui pourraient être évités.

Conclusion

Pour conclure, Monster Energy Supercross 5 championship a vraiment bien évolué et devient un vrai must dans son genre. Il ravira les fans de motocross et les pilotes d’arcade comme les férus de simulation. Et si vous avez torché le jeu et que vous connaissez par cœur tous les circuits par cœur, le mode moto maker va vous donner du temps de jeu infini. Télécharger les circuits en ligne ou créer les vôtres sera très grisant. Il ne manque rien à Monster Energy Supercross 5 championship. Ma note : 17/20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne