février

03

Test Hitman 3, le retour agréable de l’Agent 47

Par GohanBlog

Hitman 3, c’était clairement LE jeu que j’attendais en ce début d’année. Chose bizarre, car les jeux d’infiltration à la base c’est quand même pas mon point fort. Je suis plus du genre Wolfenstein à foncer dans le tas et en tuant tout ce qui bouge. Mais ça me rappelle des bons moments passés à l’époque sur Deus Ex : Mankind Divided par exemple… Après un retour en 2017 de la licence Hitman, voici que débarque en 2021 le troisième épisode de cette nouvelle trilogie avec six lieux au lancement du jeu. Mais il est possible de transférer les anciennes missions des deux premiers volets, de quoi rajouter une bonne durée de vie. 

Le scénario est un élément important dans cette nouvelle trilogie. D’habitude, j’avais plus l’impression d’enchainer les missions sans vraiment suivre l’histoire, mais ici on s’y intéresse et c’est clairement un élément fort du jeu. L’Agent 47 souhaite se venger de l’Agence Providence et de ses dirigeants. Et pour cela, il va voyager aux quatre coins du monde : Dubai, Berlin, Chongqing (en Chine) ou encore Mendoza (en Argentine). Chaque mission est différente et le lieu est important, parfois il y a finalement peu de monde et parfois c’est juste ULTRA blindé. Il va donc falloir être 100% discret, éliminer les bonnes personnes aux bons moments ou se la jouer 100% “fantôme”. Bon j’avoue, c’est pas simple pour moi qui aime tuer tout ce qui bouge haha

Ce que j’aime dans Hitman 3, comme dans les précédents épisodes, ce sont les nombreuses possibilités pour réussir sa mission. Par exemple, parfois vous avez une personne à éliminer : mais des dizaines de possibilités pour le faire, en passant par de nombreux endroits, en utilisant différents objets, en utilisants différentes informations ou différents scénarios. C’est franchement impressionnant et ça permet surtout une rejouabilité de dingue. Difficile de faire deux fois la même chose, en tout cas, difficile de ne pas essayer autre chose ! J’ai eu l’occasion de jouer à Hitman 3 sur PS5 et j’avoue être un peu déçu techniquement. Alors on sent que le jeu n’a pas été développé pour ces nouvelles machines, mais surtout on sent que le moteur graphique commence à avoir de l’âge. C’est un poil décevant sans pour autant être moche. Par contre ce que je trouve vraiment cool c’est de voir autant d’animations et de PNJ (personnage non-joueur ou personnage non jouable) à l’écran, jusqu’à 300 en même temps, chacun ayant sa propre vie et son propre rôle. Ça c’est cool !

Hitman 3 reste une belle découverte, si vous aimez la licence, si vous aimez l’Agent 47, si vous aimez l’infiltration. Vous allez plus qu’adorer le jeu. Si comme moi vous êtes plutôt bourrin, il va vous falloir plus temps pour réussir les missions. Ma technique est simple : je fonce dans le tas, j’analyse rapidement les situations et je recommence en faisant mieux haha. J’ai vu d’ailleurs des vidéos sur le net ou certains joueurs arrivent à finir les missions en quelques secondes via des timings incroyables et une maitrise parfaite du gameplay et de ses ressources. C’est aussi flippant que fou. Je pense jouer de temps en temps à Hitman 3, essayé de nouvelles méthodes, me replonger dans les anciens épisodes, découvrir de nouvelles missions. C’est clairement un bon jeu. Ma note : 16 / 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.