février

04

Avis manga : Sarissa of Noctilucent Cloud – tome 1

Par GohanBlog

Panini manga depuis quelques mois nous propose à la fois la réédition d’anciens succès comme 20th Century Boys ou City Hunter mais aussi de belles nouveautés comme Demon Slayer ou ici Sarissa of Noctilucent Cloud. Ce nouveau manga sort des sentiers battus, du shonen ou du Seinen basique, à la fois par son scénario mais surtout par son univers. Un manga finaliste du prix culturel Osamu Tezuka (comme Blue Period dernièrement). Nous allons découvrir Shinobu Nabari, une jeune fille qui semble avoir l’impression d’être invisible aux yeux des autres. Parents, amis ou amoureux potentiels, tous semblent complètement l’ignorer et c’est très difficile pour elle à vivre. 

Mais contre toute attente, cette capacité intéresse beaucoup l’IOSS, une agence internationale dotée de moyens militaires. Shinobu se voit embarquée contre son gré, à bord du Tonnerre Bleu, un avion de haute technologie volant à très haute vitesse et altitude. Cet avion est conçu pour frapper loin, il peut atteindre des hautes couches de l’atmosphère, ce qui tombe bien, puisque c’est particulièrement à cet endroit que se cache les arpenteurs célestes, d’immenses créatures qui menacent l’ensemble des activités aériennes humaines… 

Sarissa of Noctilucent Cloud : un manga qui nous plonge dans un univers de science fiction Fantasy !

Un premier tome dense, riche en information, qui dévoile page après page des informations à la fois sur Shinobu bien-sûr, mais aussi d’autres personnages qui deviendront rapidement des éléments forts de ce manga. Par exemple Danke, le pilote du fameux Tonnerre Bleu, une personne pas vraiment humaine sur qui des tas de secrets reposent, mais surtout une personne que Shinobu apprécie énormément ! Nous allons aussi découvrir des informations sur l’IOSS, une organisation mystérieuse qui semble avoir des moyens immenses (tant militaires, financiers que humains…) mais également d’autres personnages qui vont s’ajouter puisque nous allons découvrir les Fireballs. Ils sont treize enfants dans le monde, nés le même jour, tous dotés de pouvoir. Shinobi sait disparaitre, et disparaitre l’objet dans lequel elle est comme cet avion. Gabriel, lui est capable de voir à travers les murs et à de longues distances. Chacun ayant des qualités qui peuvent être des éléments forts pour combattre finalement les arpenteurs célestes. 

Une découverte intéressante pour ce manga qui nous plonge dans un univers de science fiction Fantasy. Une lecture plaisante avec un dessin vraiment agréable, c’est rare de voir cet univers spatial être mis en avant. L’auteur semble être un passionné de ce monde et apporte de nombreux détails, anecdotes mais aussi des dessins supplémentaires pour expliquer les différentes proportions des avions par exemple. Vachement intéressant. Je pensais pas accrocher autant a cette nouvelle licence, c’est pourtant chose faite.. j’attends la suite maintenant ! 

Sarissa of Noctilucent Cloud – Auteurs : KOME (dessins), MATSUDA Miki (scénario) – Éditeur : Panini manga 

Ce premier tome est disponible au prix de 7,99 € frais de port inclus.  Ma note pour ce tome 1 :  16 / 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.