février

03

Avis comics UCC Dolores tome 3 : Cristal rouge. Fin du prélude.

Par Stommy_Cop

Enfin il est là!! Ce troisième tome tant attendu. Plus d’un an après les deux premiers volumes, les suites des aventures du vaisseau spatial UCC Dolores débarque à la rédaction. UCC Dolores : cristal rouge. Les premières aventures de Mony et Kash étaient pour moi un véritable coup de cœur. Les créateurs ayant réussi à créer un univers ou tout est possible et rien ne pouvait les empêcher d’en faire ce qu’ils veulent. Voilà que fini le prologue avec ce dernier tome. Oui prologue ou prélude, car Didier Tarquin voulait commencer l’histoire directement par le tome 4. Alors coup de cœur again ?

Synopsis

Après avoir fui en catastrophe Fort Messaoud, l’UCC Dolorès – commandes bloquées – emmène Mony et Kash à travers le désert de Karmanga vers une destination mystérieuse. Échappant de peu à une attaque Rasseth se terminant en brasero de l’espace, le vaisseau hérité du général Mc Monroe finit par se poser dans le cœur labyrinthique d’une lune morte, après avoir passé une porte intrigante gardée par une puissante armée de robots…

C’est comment ?

Que pourrais je dire ? Je suis, et je l’assume, un véritable fan-boy de cette BD made in space-opéra. Le cristal rouge troisième tome des aventures de l’UCC Dolores est une magnifique conclusion de ce cycle. Je ne vais pas parler de premier cycle car Didier Tarquin lors d’une interview croisée, grâce au #FIBD d’Angoulême, avec notre camarade et charmante Nivrae, nous avait révélé qu’il ne pensait pas faire d’autres cycles et que le tome 4 était pour lui à la base le premier tome et un one-shot. Mais voulant raconter ce qui se passe dans sa tête et pourquoi l’UCC Dolores est là ou il est aujourd’hui, Didier Tarquin a décidé de nous le faire vivre. On va donc retrouver Mony et Kash dans la suite de leur aventure et surtout découvrir comment notre héroïne (?) va devenir de plus en plus adulte et faire ce qu’on peut appeler l’école de la vie. Une fois lancez dans le cristal rouge, vous allez le dévorer d’une traite et le relire pour prendre plus le temps pour chercher les détails des dessins, des couleurs et du travail remarquable de ce chapitre et à tous les niveaux. C’est clairement un must. UCC Dolores : Cristal rouge va vous faire sentir que tout est possible à chaque page et stressant pour vous donner des sueurs froides.

Conclusion

UCC Dolores tome 3 : Cristal rouge est une conclusion en apothéose, explosive pour ce cycle du Cristal rouge qui voit Didier et Lyse Tarquin (coloriste) proposer une œuvre généreuse, magnifiquement mise en images et en couleurs qui impose cette série de science-fiction aux accents westerniens comme l’un des meilleurs space-opéra de ces dernières années. Ma note : 19/20 (parce que c’est tellement rapide à lire…)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.