Test God of War Ragnarök, un nouveau voyage épique !

J’ai eu la chance de recevoir plusieurs jours avant sa sortie le jeu God of War Ragnarök (disponible le 9 novembre prochain sur PS5 et PS4). Très clairement, c’était LE jeu que j’attendais le plus en cette année 2022. Après un « premier » épisode, j’attendais clairement la suite de God of War. C’est vraiment le type de jeu qui me fait kiffer. C’est lune de mes licences préférées chez Playstation et ça depuis toujours. Typiquement, God of War 3 était mon jeu préféré sur PS3. Lors de l’annonce d’une suite sur PS4, j’étais comme un fou et découvrir God of War Ragnarök quelques jours avant sa sortie, quel énorme plaisir, merci encore à Playstation.

Comme toujours, surtout pour ce type de jeu ou l’histoire est hyper importante, vous trouverez à travers ce test aucun spoil. Nous allons retrouver Kratos, accompagné de son fils Atreus dans une nouvelle aventure. Une aventure prenante, saignante, intéressante et si cool à jouer. Atreus cherche à mieux comprendre son passé pour mieux aborder son futur. Il veut comprendre son rôle dans le Ragnarök. De son côté, Kratos doit prendre des décisions : aider son fils au mieux sans commettre les mêmes erreurs du passé. Au cours de ce voyage, nous allons découvrir des paysages mythiques et nous allons combattre des nombreux ennemis, le bestiaire est d’ailleurs l’un des atouts de ce jeu une fois de plus. Mais en plus de certaines bêtes, nous allons devoir affronter également des monstres et des dieux nordiques. Une routine finalement pour notre bon vieux Kratos.

Des monstres, des dieux, un voyage

Très clairement, si vous avez aimé le précédent épisode, vous allez adorer God of War Ragnarök, c’est une suite directe qui vient proposer à la fois un futur à notre histoire mêlant Kratos, Atreus et le Ragnarök mais qui vient aussi apporter quelques nouveautés attendues. Celle qui me vient en premier, c’est le retour des combats épiques face à de nombreux « gros boss ». C’était clairement un élément qui m’avait manqué dans le précédent épisode. C’est corrigé et quel plaisir ! Je regrette toujours une petite chose à travers cette « suite », c’est le manque de charisme évident  de Atreus. Quand on a un père comme Kratos, difficile de passer après lui je pense… Mais le temps fera son effet j’en suis persuadé.

Comme pour le précédent épisode, avec Kratos, vous allez pouvoir manier de nombreuses armes : sa fameuse hache Léviathan, les Lames du Chaos, son bouclier Gardien mais aussi de nombreux pouvoirs afin de combattre dieux et monstres au sein des neuf royaumes. Bon, il y a aussi quelques nouveautés, mais la également, je préfère que vous découvriez tout ça par vous même.

Vous allez retrouver Mimir, l’homme le plus intelligent qui soit, un ami et un conseiller du père et de son fils. Vous allez aussi (rapidement) retrouver Odin et Thor, ces derniers ne sont pas franchement des amis. En même temps, il ne faut pas oublier que Kratos à tué Magni et Modi (les fils de Thor), mais aussi Baldur… Difficile de se lier d’amitié du coup. Mais néanmoins, Kratos, a l’inverses des précédentes histoires, sait se faire des amis et des alliés. Comment ne pas citer Brok et Sindri, les frères huldres, des forgerons nains qui vont nous accompagner et qui seront (comme toujours) d’une grande utilité. J’aime toujours autant leur humour d’ailleurs !

God of War Ragnarök : un voyage à travers les 9 royaumes

Dans God of War Ragnarök, vous allez voyager ! À travers les 9 royaumes, vous allez découvrir de nombreux mystères et contrées fascinantes. D’Alfheim, en passant par Midgard ou encore Helheim, le voyage ne sera clairement pas de tout repos, mais très plaisant visuellement une fois de plus.

Je suis toujours autant fan de ce jeu, c’est vraiment fait pour moi ! C’est violent, c’est puissant, le scénario est dingue, la VF est incroyable et permet une immersion au top. Une fois de plus, God of War Ragnarök est clairement un coup de cœur. Que ce soit dans son gameplay dynamique, que ce soit à travers son scénario qui va nous faire voyager, aimer et détester certains personnages ou que ce soit visuellement… God of War Ragnarök va clairement être une nouvelle claque et certainement être le GOTY de l’année 2022 pour de nombreux joueurs. C’est vraiment le genre de jeu qui m’emmène et qui me fait dire « ouais, j’ai bien fait de prendre une PS5 ». Heures après heures, God of War Ragnarök va dévoiler de nombreuses nouveautés.

Typiquement, Atreus n’est plus qu’un simple garçon armé d’un arc, il devient vraiment un allié précieux au combat et c’est franchement une bonne nouvelle quand on voit les monstres, les bêtes et les dieux que nous allons devoir affronter tout au long de cette aventure. Il faut compter 25-30 heures pour terminer l’histoire, mais vous pouvez aussi participer à de nombreuses quêtes secondaires ou revenir sur certains de vos passages pour débloquer tous les coffres (afin d’améliorer Kratos, Atreus, les armes, les pouvoirs, les invocations…).

Kratos, un père pas comme les autres

Vous l’aurez compris, j’en suis persuadé, même s’il est difficile de vous en parler sans vous dévoiler le moindre détail, God of War Ragnarök est une énorme coup de cœur. Une aventure appréciable, durant laquelle vous allez voyage et affronter de nombreux ennemis. Visuellement c’est à couper le souffle, c’est l’un des plus beaux jeux sur PS5 (vous pouvez choisir de jouer en 4K à 30 FPS ou résolution dynamique pouvant aller jusqu’à la 4K et 60 FPS), il y a aucun ou peu de temps de chargement, le gameplay est parfaitement maitrisé et maitrisable. C’est un bonheur à jouer, un indispensable dans votre collection. Merci Santa Monica Studio, merci Playstation. Ma note : 19/20. Disponible à partir de 65 € frais de port inclus.

Découvrez aussi   Test Observer system redux. Evolution technologique ?
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn