octobre

26

Test Dark Souls un jeu qui vous veut du mal !

Par GohanBlog

Alors que Demon’s Souls a donné pas mal de fil à retordre à bon nombre d’entre nous, From Software remet ça avec une suite implicite nommée Dark Souls. Un jeu qui comblera clairement les sados masos que vous êtes, oui oui, vous qui aimez lutter contre des boss gigantesques, vous qui aimez mourir, et perfectionner votre style de combat, ce jeu est fait pour vous. En résumé, un jeu qui plait à Neitsabes !

Graphismes :

Ne nous y trompons pas, le studio n’a pas modifié d’un poil son moteur graphique. Le moteur Havok est le même que pour Demon’s Souls mais quelques effets lumineux semblent avoir été améliorés. Là où, en revanche, j’ai été un peu plus déçu, c’est au niveau des ralentissements un peu plus nombreux que dans Demon’s Souls (voir encore pire). À côté de cela, l’ambiance est toujours aussi oppressante et flippante : décors gigantesques dans lesquels vous vous sentez seul(e)s, boss énormes, bestiaires réussis et ambiance lumineuse et sonore au top.

Bande son :

Moins mémorable que certains titres de Demon’s Souls, l’ambiance musicale de Dark Souls reste néanmoins cohérente avec l’univers du jeu. Elle participe activement au côté “flippant” grâce à une orchestration très “magistrale”. Les effets sonores sont quant à eux basiques mais efficaces ; parfois quelques bruits de pas son très suspects mais rien de très grave. Cependant, j’aurais aimé entendre des bruits de fond des environnements car là, c’est très très léger et ça ne permet pas une immersion optimale.

Gameplay :

Le gameplay du jeu n’a pas changé d’un poil. Très facile à prendre en main, les accès rapides sont bien pensés pour la manette et une amélioration d’interface permet une meilleure lisibilité. Les mouvements sont précis et les décisions que vous allez prendre auront un véritable impact sur les combats que vous mènerez. Comme dans le précédent opus de From Software, un tas de secrets sont dissimulés dans le jeu. Que ce soit des passages secrets, des NPC à tuer ou bien des caisses à détruire pour laisser apparaitre une porte dérobée, tout est fait pour laisser le joueur fouiller les recoins des donjons.

Dans Dark Souls, par rapport à Demon’s Souls, il n’y a pas de Nexus, ce fameux « point central » qui vous permettait d’accéder aux différents niveaux du jeu. À la place, vous aurez un endroit central qui vous permettra d’accéder à deux ou trois zones qui elles-mêmes mènent à d’autres zones. De fait, les « niveaux » sont parsemés de feux de camps qui permettent la sauvegarde, le level up et quelques autres fonctionnalités.

Ne nous trompons pas, le scénario de Dark Souls est plutôt sommaire : un monde envahi par le mal et vous devez sonner deux cloches pour le « sauver ». C’est très bateau mais ce n’est jamais été le point fort du développeur.

En résumé :

Bien que le titre puisse se finir en 90 minutes en rushant (une vidéo circule sur le net montrant les exploits de cet individu), il vous faudra beaucoup de patience pour monter en niveau et avancer facilement dans le monde de Dark Souls. Globalement, j’ai trouvé le titre un peu plus compliqué que Demon’s Souls mais uniquement au niveau des ennemis qui me paraissent plus dynamiques, tandis que les boss, eux,  restent du même niveau, voir moins puissant au début.

Toujours aussi sombre et difficile, Dark Souls vous donnera au moins autant de fil à retordre que Demon’ Souls. Pas forcément beau, le titre tire son épingle du jeu grâce à une ambiance inégalable et à une difficulté qui punira la moindre de vos erreurs. Arriver au bout de Dark Souls sera pour vous une immense satisfaction.

 Les + :

  • Une ambiance unique
  • Des boss gigantesques et flippants
  • Une difficulté qui change des autres jeux

 

Les – :

  • Un moteur graphique à la traine
  •  Des ralentissements inexpliqués
Ma note :

Dark Souls est disponible en édition limitée (déballage ici) a partir de 53 € frais de port inclus (un super prix !)

6 réponses à “Test Dark Souls un jeu qui vous veut du mal !”

  1. Donwar dit :

    Un véritable de masochiste, et pourtant très prenant car l’IA est bonne et contrairement à beaucoup de jeux celui-ci à été pensé pour être dur, tu ne peux donc rager que contre toi

  2. Guglielmu dit :

    Va falloir que je me décide a le prendre ce jeu

  3. EKo55_FR dit :

    Pour moi la difficulté est dans les –
    Mais bon tout est une question de point de vue 😉

  4. […] Test Dark Souls un jeu qui vous veut du mal ! Alors que Demon’s Souls a donné pas mal de fil à retordre à bon nombre d’entre nous, From Software remet ça avec une suite implicite nommée Dark Souls. Un jeu qui comblera clairement les sados masos que vous êtes, oui oui, vous qui aimez lutter contre des boss gigantesques, vous qui aimez mourir, et perfectionner votre style de combat, ce jeu est fait pour… […]

  5. […] commence à avoir de plus en plus de jeu à la Bloodborne ou mourir est devenu limite la base du gameplay du jeu et je dois avouer que Fade to silence est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.