septembre

03

Test Crash Team Racing Nitro-Fueled sur Nintendo Switch

Par GohanBlog

Il y a des licences que j’apprécie plus que d’autres. Crash Bandicoot est clairement une licence que j’apprécie particulièrement. Ca me rappel les longues heures sur Playstation 1 avec mon père à y jouer. D’excellents souvenirs. Depuis quelques temps Sony nous propose de (re) découvrir plusieurs licences mythiques comme Crash Bandicoot, Spyro ou prochainement MediEvil. Crash Bandicoot était un succès en tant que jeu de plate-forme mais la licence à été un énorme succès aussi via Crash Team Racing en 1999. Plus qu’un simple clone de Mario Kart, le jeu CTR était vraiment intéressant et différent, j’accrochais tellement a ce jeu à l’époque. Récemment j’ai donc décidé de m’y remettre mais sur Nintendo Switch car je trouve la console finalement parfaitement adaptée à ce type de jeu, d’ailleurs encore aujourd’hui, je continue de jouer à Mario Kart 8

Avant de craquer j’ai différents avis, sur Playstation 4 le jeu semble vraiment très beau et fluide. Par contre sur Nintendo Switch c’était mitigé… et je peux parfaitement comprendre. Je m’attendais moi aussi a vraiment mieux. Graphiquement le jeu est loin d’être beau, ça pixelise pas mal à vrai dire et ça gâche clairement l’univers, la direction artistique et l’ensemble du jeu. C’est vraiment dommage. Pire, le jeu est loin d’être fluide, ce qui vient clairement gâcher le gameplay. Car oui, un jeu de course qui saccade c’est pas terrible pour jouer. On va dire que c’est de la faute de la Nintendo Switch ? C’est en tout cas ce que j’ai lu un peu partout… mais alors expliquez moi pourquoi Mario Kart 8 lui tourne magnifiquement bien sur la console et qu’il est graphiquement très propre ?

Du contenu et un gameplay bien à lui pour Crash Team Racing Nitro-Fueled

Dommage donc de voir Crash Team Racing Nitro-Fueled avoir quelques faiblesses car comme à l’époque le jeu propose de bonnes idées et son propre gameplay. On est loin d’un copié/collé de la licence Mario Kart. Le gameplay est différent, surprenant, intéressant, intelligent. Bref, un gameplay accrocheur ! Concernant le jeu en soit nous nous retrouvons avec un contenu vraiment généreux avec de nombreux cartes, circuits et personnages. J’ai bien aimé d’ailleurs la possibilité de pouvoir customiser les karts, c’est un petit plus loin d’être désagréable. Le jeu d’ailleurs est simple à prendre en main mais pas forcement facile à maîtriser. Vous n’allez clairement pas finir premier facilement, la moindre erreur sera bien souvent fatale. Le mode aventure vous propose de faire des courses les unes après les autres et de conclure chaque monde (au nombre de 5) en affrontant un boss. De quoi passer beaucoup de temps sur cette version de Crash Team Racing Nitro-Fueled. 

Crash Team Racing Nitro-Fueled n’est clairement pas un mauvais jeu. Il propose un gameplay très interessant, un univers bien à lui, une durée de vie assez longue et de nombreux défis. Je regrette juste ce manque de fluidité qui est pour moi un élément essentiel et cet aspect graphique un peu en dessous de ce que l’on a l’habitude de jouer sur Nintendo Switch. Ma note : 14 / 20.

Une réponse à “Test Crash Team Racing Nitro-Fueled sur Nintendo Switch”

  1. Louise dit :

    Dans mon enfance, j’ai adoré m’amuser aux jeux Crash Bandicoot et Mario Kart. Puisque des éléments de ces deux titres sont rassemblés dans Crash Team Racing Nitro-Fueled, je suis sûre que celui-ci me plaira quand je l’aurais obtenu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.