décembre

12

Test Battlefield V : Un devoir de mémoire ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

La série Battlefield était en son temps la référence des FPS en ligne en jouant au coude à coude avec les Call Of Duty (et cette fois-ci avec Call of Duty Black Ops 4). Mais après un épisode nommé Battlefield 1 qui a déçu les fidèles et l’arrivée de FORTNITE il risquait d’être difficile de reconquérir le public. Si vous avez écouté le dernier Ze podcast du blog, je vous y donne mon avis. Je vais essayer d’être plus précis dans ce test en parlant un peu plus du mode online que j’ai un peu plus utilisé depuis le podcast. Oui, ce n’est pas ma tasse de thé ce genre de FPS, mais Battlefield V (prononcez vé et pas cinq) propose une façon de jouer différente et le mode solo nous aide à s’y préparer.

Synopsis

Il n’y a pas de réel synopsis dans Battlefield V, le jeu va nous plonger dans la seconde guerre mondiale que ce soit dans le mode solo ou dans le online. Il va falloir survivre dans ce monde meurtrier ou le moindre faux pas risque d’être fatal. Donc allez créer votre petite équipe de militaire et sus aux nazis !!!

Devoir de mémoire

J’ai clairement apprécié le mode solo et j’ai été particulièrement touché par ces histoires, qui même si elles sont fictives dans ses missions, qui raconte les faits que certaines compagnies, escadrons, la résistance et autres héros, pendant la seconde guerre mondiale ont combattu dans l’ombre, mais ont participé à la victoire finale. Et je trouve cela beau que leurs histoires méconnues soient racontées. Je ne vais pas vous les raconter pour vous laisser les découvrir, j’en ai déjà trop dit dans le dernier Ze podcast, mais au-delà de l’apprentissage vers le jeu online, ce mode va vous entraîner dans des aventures ou vous allez vous attacher aux personnages et trouver ça trop court au final. Passer à un autre héros est presque dommage, tellement ont aimerai avoir plus de missions à faire. Mon personnage préféré est une femme et c’est la jeune Solveig qui en Norvège va se battre pour sauver une autre femme (attention spoil : c’est sa mère) et surtout détruire les réserves d’eau lourde qui permettent de créer des bombes nucléaires. Entre infiltration et passage en ski c’est vraiment top. Et le scénario est vraiment bien ficelé. Coup de coeur. Il vous faudra environ 6 à 7h pour faire toutes les missions secondaires à rechercher les objets. Et pour ceux qui ont la version gold de nouvelles missions seront disponibles en décembre.

Graphisme, gameplay et contenu

Comme toujours c’est une licence qui propose des graphismes toujours soignés et très détaillés. Battlefield V ne déroge pas à la règle et malgré un test sur PS4 basique je dois dire que les paysages sont vraiment très beaux, les explosions nous en mettent plein la vue et les modélisations sont bien faites. Je n’ai noté aucun ralentissement ni autre soucis visuel. C’est un très bon point. Le gameplay reste très standard et sans aucune surprise. On est tout à fait dans un FPS et nos habitudes ne sont pas bousculées. Le jeu n’a aujourd’hui pas encore l’intégralité de ses maps. Il sera définitivement à 100% (et gratuitement) en mars 2019, l’ajout par exemple de la battle royale (le Fornite de Battlefield) et de plusieurs maps. Rassurez-vous d’ici là et régulièrement, DICE vous proposera des contenues pour approfondir le jeu et donner de quoi vous amuser.

Online

C’est vraiment le truc que je n’aime pas dans les FPS, c’est la parti online… J’y prends clairement pas de plaisir (d’ailleurs si vous êtes fan vous pouvez ajouter 3 points à ma note concernant le jeu) j’aime les missions solos ou en coop, mais dans des scénarios et pas des combats entre équipes. Voyons quand même ce que nous propose Battlefield V dans ce mode. La bonne surprise et nouvelle c’est que DICE nous propose directement un mode online, mais en coop sans aucun surcoût ni de DLC payant (il n’y aura d’ailleurs aucun DLC payant pour ce jeu. Bravo). A vous de créer votre escouade de cinq personnages avec chacun leur propre spécialité et compétence. Et attention ne pensez pas à ignorer vos frères d’armes, car si vous n’êtes pas groupés, vous pouvez oublier la possibilité de trouver des munitions ou caisse de survie et de rester vivant tout court. J’ai essayé je sais de quoi je parle (mdr). Le fait de ramener des camarades à la vie vous donne des points d’escouade et plus vous avez des points le chef peut acheter des bonus livrables sur le terrain. Un coop bien pensé. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, sachez que vous partez à la guerre avec un seul kit de soin et deux chargeurs… Vas y fonce tout seul à la Rambo. Franchement c’est un online assez sympa même pour un joueur comme moi, mais pas au point que j’y passe mes journées et mes nuits comme certains de me contacts dans le jeu.

Conclusion

A la différence de certain de mes collègues testeurs de jeux vidéo, c’est dans le solo que j’ai pris le plus de plaisir dans ce Battlefield V (Le V de victoire pas le V de cinq romain). Comme quoi chacun peut y trouver son plaisir à travers les différents mode de jeu. Pour vous situer je n’aime pas Fornite. Maintenant à vous de décider si Battlefield V est pour vous. Dans tous les cas vous ne serez pas déçu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.