novembre

02

Compte rendu de la Paris Games Week 2017

Par GohanBlog

avis paris games week 2017

Chaque année j’essaye de me rendre à la Paris Games Week et ça pour plusieurs raisons. La première est simple, c’est LE plus grand salon du jeu vidéo en France et je n’ai clairement pas envie de passer à côté. La seconde est plus personnelle, n’étant pas de Paris, c’est l’occasion pour moi de faire un bisou aux copains. Cette année encore la Paris Games Week se déroule durant les vacances de la Toussaint, un choix évidemment stratégique pour attirer un maximum de monde.

Chaque année la Paris Games Week s’agrandit, propose de nouveaux stands, de belles nouveautés et chaque année il y a encore plus de monde et cette année encore, s’annonce une année record. De mon côté, étant invité à la soirée avant première j’ai profité de celle-ci pour découvrir le salon en long et en large. Alors effectivement, en comparaison à la Gamescom le salon est tout petit on va se mentir. Mais pour quelqu’un qui ne connait pas la Gamescom la Paris Games Week est énorme ! Le salon est coupé en 3 zones : un hall avec les “gros éditeurs”, les “grosses marques”, un hall avec les jeux made in France et les jeux “enfants” et un hall eSport.

C’était comment la Paris Games Week cette année ?

Mon plus grand regret finalement c’est la date de ce salon, beaucoup trop éloigné dans le temps, beaucoup trop proche de certaines sorties. Le salon devrait être plutôt début septembre ou fin septembre max (mais du coup il est trop proche de la Gamescom -_-). Car effectivement, énormément de jeux sont déjà disponibles (comme Assassin’s Creed Origins, GT sport,  FIFA 18, La terre du Milieu : l’ombre de la guerre … ) et d’autres seront disponibles durant ou quelques jours après comme COD WW2. Malgré ça c’est l’occasion de découvrir de nombreux jeux, parfois disponibles, parfois pas comme Detroid, Star Wars BattleFront 2, Need For Speed Payback … De quoi vraiment passer de bons moments ! C’est aussi l’occasion de découvrir du matos pour les gamers et ça pour tous les budgets, vous avez du matériel PC entrée de gamme avec la marque The G-Lab (je vous en parle prochainement) ou Trust Gaming (la aussi je vous en parle bientôt) mais aussi du haut de gamme comme la customisation de vos manettes avec Scuf Gaming ou la possibilité d’acheter une chaise-gamer.fr de qualité !

23157190_10155872700813151_7557213366483731467_o

Plus que quelques longues semaines pour jouer à Dragon Ball FighterZ <3 

Ce que j’apprécie aussi avec ce salon c’est la possibilité de découvrir des “indépendants”, des petits studios, ou des marques encore un poil méconnu et du coup de faire de belles découvertes et d’avoir de nouveaux coups de coeur. C’est très souvent des équipes françaises, donc c’est l’occasion d’échanger avec eux et de découvrir leurs univers et pourquoi pas de les aider à notre manière. Si vous êtes passionnés et que vous voulez faire du jeu vidéo votre métier vous allez aussi pouvoir rencontrer des écoles ou des centres de formation pour découvrir cet univers.

Non vraiment la Paris Games Week est loin d’être un mauvais salon. Vous pouvez découvrir des nouveaux jeux vidéo, assister à des tournois via les différentes scènes Esports, vous pouvez craquer votre porte monnaie via les différents stands comme Abystyle (<3) ou vous acheter l’un des PC les plus puissants du monde chez LDLC, vous allez découvrir de beaux cosplays, vous pouvez assister à des conférences, vous allez découvrir des stands vraiment originaux ou chacun essaye de faire le plus de bruit (oui ça c’est chiant), avec un peu de chance vous allez repartir avec quelques goodies … Non vraiment, je passe toujours un bon moment à la Paris Games Week grâce à la présence des copains mais aussi à l’organisation qui finalement est loin d’être mauvaise. Comme d’habitude ça va être blindé, ça c’est chiant, mais malheureusement elle est victime de son succès cette Paris Games Week !

Le salon est ouvert du 1er au 5 novembre 2017, retrouvez l’ensemble du programme ici. Bon salon 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *