octobre

10

Test : La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre, une simple suite ou un nouveau jeu ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

J’ai eu la chance (ce qui dirige déjà l’orientation positive de mon test) d’avoir le jeu La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre il y a déjà une petite semaine et depuis je me suis jeté à fond dessus. Il faut dire que le premier épisode Shadow of Mordor était vraiment très bon mais certains défauts étaient présents mais pour une nouvelle licence c’était pardonnable. 3 ans plus tard sort la suite des aventures de Talion et Celebrimbor en espérant que les erreurs du passé et du premier épisode soit Corrigées. Alors, une simple continuité ou une véritable suite qui se démarque ?

Synopsis.

La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre commence là où fini La Terre du Milieu : L’Ombre du Mordor (ça fait beaucoup d’ombres quand même), Talion et Celebrimbor créés un nouvel anneau pour s’attaquer et détruire Sauron définitivement. Mais ce précieux va forcément susciter l’envie et la convoitise de leurs ennemis et c’est Arachne, protectrice de la montagne de Cirith Ungol (personnage (?) attirant sous les traits dune femme fatale mais énigmatique) qui va réussir à se faire remettre l’anneau par Talion en emprisonnant Celebrimbor et menaçant de le tuer. Le but sera donc de retrouver cet anneau et de tuer Sauron. Une mince affaire. Pour cet épisode le scénario est bien plus présent que le précédent. Les devs ont fait un gros effort et ça se sent dans le jeu manette en main on en est imprégné.

test La Terre du Milieu L'Ombre de la Guerre

On recommence tout.

La perte de l’anneau au début de L’ombre de la guerre va remettre les pouvoir de Talion à zéro. Pour les joueurs du premier épisode il va bien tout falloir se refaire (et oui…) pour regagner vos pouvoirs et en acquérir des nouveaux. Mais sans spoilier la récupération assez rapide de l’anneau va vite vous permettre d’avoir Talion au mieux de sa forme et de sa puissance. Pas mal de nouveautés sont présentes et pas des moindres. La première qui m’a frappé c’est les nombreuses cinématiques. On sent l’importance pour les devs de nous baigner dans l’histoire et que ce soit l’essence même du jeu. Et le pari est réussi, clairement. Mais on ne va pas s’arrêter là quand même, mais je ne vais pas vous gâcher les surprises des nouveautés et je ne vais donc en parler que de certaines. La première est de pouvoir être épauler par les humains dans vos rixes contre les orcs et autres Uruks même s’ils restent trop faibles pour attaquer les capitaines, en diversion ils sont bien pratiquent. Mais ce que j’ai préféré comme nouvelle feature c’est de pouvoir retourner le cerveau des capitaines, orcs et de s’en faire des alliés des plus puissants. Mais attention s’ils meurent ils sont définitivement perdus, mais comme dans tout TPS ou FPS on peut soigner un allié mais le temps sera compté pour ça. On est libre également de faire ce qu’on veut de nos alliés. Mais attention ils ne vont pas oublier tout traitement subi ou humiliation donc toutes vengeances est possible et vous pourriez vous faire trahir. Alors, méfiance.

avis La Terre du Milieu L'Ombre de la Guerre

Un orc, un ennemi.

L’une des forces du jeu La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre c’est la personnalité des ennemis et surtout leur évolution. Quand vous maltraitez un orc ou un capitaine et qu’il revient sa personnalité va évoluer et les stigmates de votre combat précédent seront dans sa mémoire et son corps. Voir un orc avec une prothèse à la jambe parce que vous lui avez coupé c’est fun et bien fait. Une vraie évolution et c’est tout nouveau dans le jeu. Sans parler de leur humour toujours présent à chaque arrivé. Graphiquement chaque orc est bien différent et bien travaillé. Et c’est bien vu, car souvent dans le jeu on va partir à la recherche de ces chefs et ça va même parfois devenir notre but premier donc cette évolution de caractère est essentielle et parfaitement maîtrisée.

Shadow of war test

Assaut sur les forteresses.

C’est la plus grosse nouveauté du jeu et c’est vraiment sur quoi a communiqué Warner à travers les trailers et autres démos. Une fois que Talion c’est fait une belle petite armée il va pouvoir partir à l’assaut des chefs suprêmes et chefs de guerres dans leur forteresse. Plusieurs tactiques possibles. Façon brutale et droit devant (ça marche rarement je dois l’avouer, les forteresses étant souvent en surnombre), en infiltrant les troupes en envoyant vos orcs en agent double (et il faudra bien choisir votre orc, car la trahison est peut-être pas loin…) et aussi en chevauchant toutes sortes de monstres. Une chose est sûre c’est que cela va vous prendre du temps à préparer les attaques et il faudra bien préparer Talion, car sinon c’est voué à l’échec. Le mécanisme du jeu est vraiment bien faite. J’en ai fait deux pour le moment et c’est un vrai plaisir de stratégie et de réflexion.

shadow of war 2

Conclusion.

Il est difficile sur un support comme le blog de parler de l’ensemble d’un jeu comme La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre tellement il y a de choses à dire… Mais l’essentiel reste dit en orientant ce test sur les nouveautés, car les graphismes par exemple restent de même conceptions que le premier épisode même si un léger lifting est bien visible et que ça reste très beau et immersif. Je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus même si vous n’avez pas fait le premier épisode. Rappelez-vous on repart de zéro.

2 réponses à “Test : La Terre du Milieu : L’Ombre de la Guerre, une simple suite ou un nouveau jeu ?”

  1. Sylvia dit :

    Bonjour,
    La sortie de ce jeu c’était le 10 Octobre. Je ne l’ai pas encore, mais j’ai lu un article qui spécifie que les joueurs ne pourront pas rejouer les missions ratées. Du coup, est-ce que cela vaut la peine ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *