septembre

30

Test Borderlands 3 un FPS qui déchire sa race !

Par Stommy_Cop

Avec Gohan on est fan de ce qu’on va appeler les vrais FPS, ceux ou tu as un vrai mode solo et histoire et pas une sorte de battle royal ou tu es sur une map et survivre. Preuve la licence Wolfenstein est plébiscité chez nous (le test de Wolfenstein Youngblood ici) et c’est typiquement ce genre de FPS, même s’il reste très couloir. Borderlands 3 débarque donc avec un mode solo qui déchire sa race et son univers si atypique et ses graphismes loin d’être habituel. Mais bon, tu peux tout déchirer mais tu déchires quoi au final ? Ce quatrième épisode (car il y a eu un pré-quel) ne serait il pas l’épisode ou tout a déjà été vu et ne serai au final qu’une simple amélioration ?

Synopsis

On se retrouve quelques années après le Borderlands 2 ou la galaxie est menacée par l’association des différents clans des bandits qui se retrouvent dirigés les Calypso jumeaux de leur état. Se prenant pour un style de gourou à la recherche de plus en plus de like à travers les réseaux sociaux ils font preuve de violences et de vidéos virales sur le web. Votre but ? Les anéantir et toujours la même chose rassembler cette fameuse arche…

Solo ou coop ?

Depuis le début je vente le plaisir de faire Borderlands 3 en solo dans une vraie aventure en mode FPS il ne faut quand même pas oublier qu’un mode coop est également de la partie. Et ce n’est pas un simple mode multijoueurs, car deux choix vous seront proposés en début de partie et si vous connaissez cette licence cela vous fera plaisir si vous faites parti de ceux qui se font voler… Je m’explique. Le gros “soucis” dans les borderlands c’est le partage du loot qui n’a jamais été équitable. Imaginez bien que lorsqu’on bat un boss, il ne va pas lâcher toutes les armes en doubles ou triple parce que vous jouez à autant de joueur. Et avant c’était le premier arrivé qui récolté le tout. De quoi bien s’engueuler pendant la partie et faire voler quelques manettes ou nom d’oiseau. Alors, sachez que ce mode existe encore pour les fana des disputes. Mais un nouveau mode est instauré également. Le mode simplement coopératif permet un vrai partage de loot et adapté aux niveaux des joueurs. Un vrai travail de fond a été fait et c’est très agréable. Alors, à vous de choisir.

Arsenal c’est rouge ?

Je dois avouer que je suis resté parfois totalement dubitatif, surpris et au final mort de rire sur certaines armes fournit. Voir une arme chauffer et sortir un pistolet à eau pour le refroidir c’est assez surprenant. Le truc what the fuck quoi, mais tellement dans l’esprit de Borderlands 3. Les armes seront déclinées en plusieurs couleurs : Grise, verte, bleu, violet et jaune. Concrètement vendez rapidement les armes grises et vertes, vous n’obtiendrez rien d’elles. Bleu ça commence à être sympa, mais le top du top reste les armes violettes (épique) et jaunes (légendaire). Quand tu as ce genre d’armes tu peux leur attribuer une étoile favorite pour éviter de les vendre car tu as la crème de la crème. Mais tu te doutes que les armes légendaires seront les plus difficiles à obtenir. Surtout n’hésitez pas à faire toutes les missions secondaires vous pourriez avoir de belles surprises.

Gameplay

Aucune réelle innovation ou réelle nouveauté dans le gameplay, ce Borderlands 3 se construit sur la suite logique de son grand frère, mais j’ai aimé les touches par-ci par là d’évolution comme les armes qui peuvent avoir une double utilisation, comme la mitraillette qui peut sur une simple touche de la croix directionnelle transformer son arme en fusil à pompe ou si vous avez l’option flamme elle se met à être de glace. Cette double utilisation sera bien utile face à certains ennemis ou il faudra adapter votre armement et votre approche. La glissade est une bonne nouveauté également, car le gunfight en glissade sera une arme sans parade pour la plupart des méchants, mais attention à ne pas rester dans leurs pattes. Ensuite, le choix de votre chasseur de l’arche impactera sur votre style d’approche et d’évolution dans son propre arbre de compétence. Pour ma part Zane est le meilleur personnage, car c’est le seul qui peut avoir deux compétences actives en même temps. Après à vous de tester les autres, mais l’opérateur restera le plus complet.

Conclusion

Sur un style de graphisme très cartoonesque aux bords noirs, Borderlands 3 même sans innovation majeure est dans la parfaite continuité de son prédécesseur et nous livre un jeu de très bonne facture qui en plus de son histoire solo entre missions principales et annexes vous tiendra en haleine plus de 40h sans pour autant atteindre le level max du personnage qui est de 50, mais avec tout ce qui à faire c’est avec plaisir que vous pourrez vous lancer dans les futurs DLC. Pour moi c’est clairement un coup de cœur. Borderlands 3 est disponible à partir de 49,99€ frais de port inclus. Ma note : 17/20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.