Avis manga : The fable – tome 3

Voila que le tome 3 est déjà disponible pour The Fable. Une licence qui pour rappel se termine en 22 tomes ! Un succès impressionnant au Japon, alors pourquoi le succès ne serait pas présent lui aussi en France ? C’est la question que je me suis posé. Somme-nous bon public pour ce genre d’ouvrage ? Moi c’est plutôt mon cas dans l’ensemble. Dès qu’il y a de la bagarre, ça me va en réalité. Mais je suis très bon public, ça aide. The Fable raconte l’histoire d’une tueur professionnel craint de toute la pègre japonaise qui doit pendant un an, devenir une personne lambda, être au repos, ne pas attirer l’attention. Mais ce n’est pas si facile pour un homme lui qui semble finalement avoir des capacités hors normes. 

Ce tome 3 nous plonge une fois de plus dans le quotidien de Satô, alias The Fable. Il doit passer une année au calme, pour ça il va tout essayer, comme avoir une vie banale. Suite à un épisode ou Jackal (son acteur préféré) est présent, il se donne comme mission de trouver un boulot. La première étape : écrire son CV. Mais difficile, voir impossible, de mettre la vérité. Comment trouver un petit job dans ces cas ? Encore une fois l’auteur s’amuse avec son personnage avec toujours autant de légèreté. Clairement ce personnage via ses nombreuses maladresses nous donne ce petite côté attachant. On a envie de l’aider mais on a aussi envie de le voir exploser quelques crânes. Car oui, ça reste un homme sur-entrainé, aux capacités physiques bien plus haute que la moyenne.

Satô, un personnage attachant

D’un côté Satô essaye de devenir quelqu’un de lambda. D’un autre côté on en découvre plus sur le clan Maguro. Certains s’intéresse de (trop) prêt à Satô, ce qui va rendre fou le chef du clan Maguro. D’autres essayent de découvrir la vérité. Ce parallèle avec le clan Maguro et la pègre japonaise permet clairement de ne pas faire de The Fable, un manga 100% humoristique et tranche de vie. Ça remet du sérieux et de la puissance au scénario. La lecture est plaisante mais je trouve le rythme un peu lent à mon gout. J’ai encore du mal a accrocher pleinement au manga. C’est pas mauvais, c’est pas chiant, mais c’est un peu lent. Satô reste quand même un personnage attachant et on a envie de le voir évoluer. 

 Quelques planches (du tome 1):

The Fable – Auteur : MINAMI Katsuhisa – Éditeur : Pika édition 

Ce premier tome est disponible au prix de 7,50 € frais de port inclus.  Ma note pour ce tome 3 :  16 / 20.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne