Avis manga : Demon Lord and One Room Hero – Tome 1 et tome 2

J’enchaine les nouvelles licences chez Meian, après la lecture de The Most Notorious « Talker », voila que je découvre Demon Lord and One Room Hero. Une nouvelle licence qui risque de plaire à beaucoup de monde grâce notamment à un humour décalé et parfois légèrement sexy. Une plongée dans les célèbres séries des années 80-90 comme Maison Ikkoku ou Dragon Ball. L’auteur, Toufu, empreinte de nombreux codes de différents auteurs célèbres comme Akira Toriyama. Une belle base de lecture donc !

Demon Lord and One Room Hero : un humour décalé et parfois légèrement sexy

Dans ces deux premiers tomes nous allons découvrir les bases du scénario. Celui d’un univers dans lequel des démons peuvent cohabiter avec les humains. Même si l’humanité semble au plus calme suite à un énorme combat qui a eu lieu 10 ans auparavant. Un combat gagné par Max, notre personnage principal. Max depuis 10 ans finalement est devenu une personne lambda, il a méga vieillit, attrapé un double menton, passe son temps a squatter le canapé et boire des bières. Un mec banal, plus personne le reconnait ou presque et il est plus reconnu comme étant quelqu’un qui ne faut pas fréquenter. Oui, star un jour, ignoré le lendemain… Triste vie. Mais nous allons aussi rencontrer le Seigneur Démon qui revient enfin à la vie, ivre de vengeance. Ce seigneur va vouloir retrouver Max, mais devant un tel état, elle (car oui, le seigneur est une femme) décide de re-motiver Max. Mais le seigneur semble surtout attiré par lui, elle veut l’entraîner du côté des démons. Mais Max en a clairement rien a secouer… 

Ce qui est drôle c’est de voir que les deux personnages principaux sont devenus des êtres lambdas. Max est un simple humain (qui semble toujours posséder une belle puissance quand même), le Seigneur démon est devenue toute petite, peu puissante (pour le moment). Elle est d’ailleurs accompagné de sa secrétaire sexy qui ne fait qu’obéir aux ordres. Mais Demon Lord and One Room Hero ne se contente pas d’être simplement un enchainement de tranche de vie. Puisque derrière l’esprit comique, on retrouve une histoire bien plus profonde et qui va nous amener dans différents lieux à la rencontrer d’autres personnages importants. Principalement des anciens collègues de Max qui ont eu un destin bien différent. L’un est devenu l’un des plus puissants magiciens du pays, l’autre par contre s’est exilé et a fondé un autre pays. Il est jugé comme un terroriste, comme l’ennemi numéro 1 mais on sent que la vérité semble bien différente. Visuellement l’auteur nous propose une oeuvre intéressante à lire. On accroche rapidement aux personnages et la mise en scène lors des combats est loin d’être mauvaise. J’ai vite accroché à ce manga qui se lit tranquillement et paisiblement. J’aime beaucoup le lien Installé entre Max et le Seigneur Démon. Un lien qui semble se renforcer petit a petit même si chacun semble avoir des envies différentes ! Demon Lord and One Room Hero  est clairement un bon divertissement . 

Demon Lord and One Room Hero – Auteur : Toufu – Éditeur : Meian – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 6,90 € frais de port inclus. Ma note pour ces tomes 1 et 2 : 15/ 20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne