novembre

26

Avis manga : Gigant (Tome 2)

Par GohanBlog

Hiroya Oku nous propose a chaque fois des histoires différentes, j’avais adoré à l’époque Last Hero Inuyashiki, un manga tellement différent mais tellement intéressant. D’ailleurs je vous conseille aussi l’animé. Gigant est un manga une fois de plus différent de ce que l’on a l’habitude de lire ici sur le blog. L’héroïne, Papico, est une actrice porno, une étrangère avec de gros boobs, ce qui est clairement le fantasme de beaucoup de japonais, particulièrement Rei, le second personnage principal. Lui c’est un jeu lycéen, fan de cinéma qui va avoir la chance de rencontrer Papico au hasard dans son quartier. Ils vont se lier d’amitié mais il va surtout découvrir que Papico possède une sorte de pouvoir lui permettant de varier sa taille, elle peut très bien faire 10 mètres de haut si elle le souhaite. C’est très bizarre, on ne comprends pas encore d’ou vient se fameux pouvoir mais on commence à avoir quelques pistes au fur et à mesure des chapitres.

Un univers SF et complétement WTF pour Gigant

Ce tome 2 nous montre surtout deux histoires, la première, mettant en avant les deux personnages principaux Papico et Rei, qui au fur et à mesure vont s’attacher l’un à l’autre. C’est l’occasion pour Rei de découvrir les joies d’être en couple, de découvrir Papico aussi de plus près. Oui, elle est souvent nue cette jeune Papico, clairement le manga n’est pas à mettre entre toutes les mains même si au fond il y a rien de bien “violent”. Ce qui est étonnant finalement c’est de voir Papico s’attacher de plus en plus à Rei qui semble pourtant trop jeune pour elle. Mais lui, il est tellement amoureux, qu’il accepte tout. L’histoire est mignonne mais ce n’est clairement pas à ça qu’il faut s’attacher mais bien à un autre fil rouge.

Ce fameux fil rouge tourne autour d’étranges phénomènes qui se produisent partout au Japon mais aussi dans le monde. D’ailleurs le site Enjoy the End, ou des internautes peuvent voter pour la réalisation de leurs vœux les plus fous ne parait pas totalement étranger. Quand le vote est clos, le vœu est réalisé. Ça peut être de trucs cools (comme la banque qui offre 100 millions de yens à 100 habitants du Japon au hasard) et des trucs moins cool comme la mort d’une personne détesté au Japon , des séismes ou bien pire encore (je vous laisse découvrir tout ça). C’est clairement ce fil rouge qui est très intéressant et on retrouve le côté “venu d’ailleurs” déjà fort présent dans Last Hero Inuyashiki.

Pour le moment ça reste assez flou, comme souvent avec Hiroya Oku, c’est aussi sa force. Le dessin est vraiment cool, d’ailleurs dans ce tome 2 il y a de nombreuses doubles planches, ça donne clairement une vision différente de la lecture, c’est pas déplaisant. J’en ai déjà parlé dans le tome 1, mais l’auteur à décidé d’utiliser de nouvelles techniques pour illustrer son manga en mélangeant des photos, de la 3D et du dessin à l’ancienne. Le mélange est surprenant mais pas déplaisant. Une fois de plus j’adhère bien à ce nouveau tome et j’ai bien envie de découvrir la suite  !

 Quelques planches (du tome 2):

Gigant- Auteur : Hiroya Oku – Éditeur : Ki-oon – Type : Seinen

Ce premier tome est disponible au prix de 5,95 € frais de port inclus.  Ma note pour ce tome 2 :  16 / 20.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.