Avis manga : Gannibal – tome 7

Reprenons l’histoire de Gannibal la ou nous l’avons arrêté : alors que tout semblait partir dans tous les sens du côté de Daigo, voila qu’une lumière apparait dans ce moment si sombre Le prêtre Munechika le recueille et semble vouloir à la fois l’aider mais aussi tout lui raconter. Car oui, même si le prêtre ne fait pas parti de la famille des Gotô, il connait toute l’histoire et en réalité, il est lui même relié à ces fameux sacrifices. Dans le même temps nous allons découvrir que Keisuke n’est peut être pas la personne la plus méchante de la bande, au contraire même ? Depuis le début, j’ai des doutes sur lui, parfois je me dis qu’il agit dans le bien de sa famille, parfois pas, c’est un personnage vraiment compliqué à cerner mais tellement intéressant.

Gannibal : une ambiance folle tout au long des chapitres

Alors que la fête se lance, que Daigo lui est en PLS dans un coin. On se retrouve avec plusieurs « bandes », d’un côté les flics ne peuvent plus avoir de doute et vont lancer un assaut afin de récupérer à la fois Daigo mais aussi de faire la lumière sur cette affaire. D’un autre côté, la famille Gotô est toujours aussi puissante et armée. Elle ferait peur à n’importe qui au final ! Très clairement ce tome 7 est incroyable car l’auteur arrive à nous embrouiller notre esprit. Dans un premier temps, tout semble joué pour les Gôto ! Les flics débarquent, ils font en sorte de mettre la pression à tout le clan, leur font déposer leurs armes, garde de côté les éléments forts, les flics essayent de comprendre la situation tout en prenant un minimum de risque. On se dit que tout est joué, que la fin approche, le clan Gôto est dans la merde total, que les enfants et Daigo vont sortir de la vivant… Mais c’est mal connaitre les Gotô !!

Retrouvez mon avis sur le premier tome en vidéo

Car oui, même quand tout semble joué, cette famille de fou ne lâche rien. Renversement de situation total et surtout ÉNORME bain de sang. Oui, vous avez bien lu, ça va s’entretué sans aucune pitié. Une fois de plus l’auteur n’épargne aucun détail, c’est une boucherie, c’est flippant et le dessin est toujours aussi magistral et nous permet une immersion totalement folle. Une fois de plus, la lecture se fait vite et plaisante. Une fois de plus on ressent le malaise face à la famille Gôto, et l’envie de voir Daigo s’en sortir. Mais rien est joué, bien au contraire ! Bref, Gannibal, c’est incroyable.

Quelques planches (du tome 1):

Gannibal – Dessin & scénario :NINOMIYA Masaaki – Éditeur : Meian

Ma note pour le manga Gannibal (tome 7)  : 17 / 20 . Chaque tome est disponible au prix de 6,95 € frais de port inclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Boutique

Coque Manga

Machine à sous manga

Trottinette-Electrique