Avis manga : Badducks – Tome 1

Nouvelle licence chez Ki-oon avec Badducks. Une série en 4 tomes qui devrait trouver son public, c’est en tout cas, tout ce qu’on lui souhaite. C’est la première série de l’auteur Toryumon Takda, l’étoile montant du manga. Entre thriller, comédie familiale et science-fiction, ce road trip surprenant brise les codes de la société… et du manga ! La grande force de Ki-oon c’est justement de proposer régulièrement des titres orignaux et intéressants, je pense notamment à Valkyrie Apocalypse ou encore Du mouvement de la terre.

Badducks : Une cavale face à la mafia et la police

Comme toujours, je vais éviter les spoils pour ce premier tome. Le but étant de vous donner envie (ou non) de découvrir cette nouvelle licence. Nous allons découvrir à travers les premiers chapitres de Badducks, Morgan, un jeune trentenaire qui n’a jamais eu de chance. A 10 ans il est abandonné par ses parents et 20 plus tard, la mafia vient lui réclamer une dette léguée par ses parents… Sans argents, le seul moyen de régler celle-ci, c’est de vendre ses organes. Mais on sent aussi que la mafia ne fait pas uniquement des prélèvements d’organes, il a bien trop de morts autour de ces opérations. D’ailleurs, l’univers dans lequel Morgan vit n’est pas totalement similaire au notre puisque des extraterrestres cohabitent. Mais tout semble ok et la paix semble d’ailleurs régner.

Dans tout ça, nous allons surtout découvrir Nguyen, le maitre du monde du crime. Il dirige une grosse partie de la ville, il s’occupe des non-humains et les exploitent : tueurs, travailleurs forcés, prostitués… C’est d’ailleurs comme ça que nous allons découvrir le second personnage principal de cette histoire : Lisa. Une non-humaine, prostitué, qui va vouloir s’évader et va se servir de la carrure et de la puissance de Morgan pour ça. Car oui, après avoir subi certaines opérations, Morgan, semble avoir quelques facultés (notamment au niveau de la force) mais aussi quelques faiblesses (il s’épuise vite et peut tomber dans les pommes après un gros effort).

Un trio sans expériences, mais avec une envie : être libre

C’est comme cela, que nous allons suivre les aventures de ce duo… Ah non, trio ! Puisqu’un bébé (ni celui de Lisa, ni celui de Morgan) se retrouve mêlé à cette cavale. Ce qui rend le tout assez comique et peu commun. Aucune expérience au combat, ni ressources, ni expérience avec un bébé.. ça s’annonce assez folklorique tout ça. Visuellement le manga est très agréable à découvrir, j’aime particulièrement le découpage et les visages des différents protagonistes. J’ai hâte de découvrir la suite de cette licence en 4 tomes.

Badducks – Auteur :  Toryumon Takeda – Éditeur : Ki-oon

Chaque tome est disponible au prix de 7,95€ frais de port inclus.  Ma note pour ce tome : 15/20

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne

 

Charte éditoriale

Nos contenus peuvent contenir des liens à travers lesquels nous percevons une commission, et ils peuvent être créés en partenariat avec des marques. Cependant, il est important de noter que cela n’affecte en aucune manière l’objectivité de nos articles.