mars

15

Avis manga : Hell’s Paradise (Tome 1)

Par GohanBlog

Encore une nouvelle découverte cette fois-ci dispo chez Kazé. Il y a quelques jours j’ai eu la chance de recevoir un press kit concernant le lancement du manga Hell’s Paradise en France. Un press-kit très sympa que je vous laisse découvrir ici (et pour ne rien louper, n’hésitez pas à vous abonner à mes réseaux sociaux : Twitter / Facebook & Instagram). Que raconte ce premier tome ? Comme d’habitude il pose les bases de l’histoire. Nous découvrons Gabimaru, le plus puissant shinobi, croupit en prison en pleine époque d’Edo au Japon. Malgré sa condamnation à mort aucun bourreau ne parvient à le tuer. Effectivement, via son entrainement au ninjutsu il a acquis de nombreuses techniques pour survivre et éviter de mourir trop facilement. Pourtant, il semble vouloir mourir, en tout cas, c’est ce qu’il dit, mais personne ne y arrive vraiment. Tout est tenté, la décapitation, l’écartèlement, le bûcher … Rien ne marche. On comprend déjà rapidement que Gabimaru, malgré son aspect “mignon”, c’est loin d’être une personne faible et la suite va clairement nous convaincre ! 

Dans la seconde partie du manga nous allons découvrir Sagiri, une exécutrice professionnelle, faisant partie de la famille Yamada Asaemon, une famille très réputée. Elle semble puissante, précise, et semble exécuter les gens sans aucuns scrupules. Mais une fois de plus Gabimaru va résister et il va finalement se rendre compte d’une chose : il tient à la vie. Il souhaite rejoindre son épouse et devenir quelqu’un de “normal”, ne plus être un tueur avec le regard vide, faire quelque chose de “mieux” dans sa vie. Ça sera clairement son but : survivre pour être libre et refaire sa vie avec son épouse. Car oui, avant d’être libre, il va devoir se rendre sur une mystérieuse île et ramener un élixir qui semble donner l’immortalité à qui-compte le boit. Mais tout ça ne s’annonce pas simple, l’île “paradisiaque” semble être habitée par d’étranges créatures, pas forcement maléfique, mais des créatures ou des plantes ne laissant aucunes chances aux humains. Gabimaru n’est pas le seul à participer à cette expédition, il y a bien-sûr sa référente Sagiri mais aussi de nombreux concurrents, tous des meurtriers eux aussi accompagner par un membre de la famille Yamada Asaemon…

Le premier tome est vraiment rythmé, on y découvre de nombreuses informations, de nombreux personnages, mais ça reste cohérent et facile à lire. J’aime bien le personnage de Gabimaru qui semble vraiment complexe malgré tout et j’ai hâte de découvrir la suite de l’aventure qui s’annonce assez sanglante. Un premier tome vraiment convaincant pour cette première série publiée par l’auteur Kaku Yûji. Pour le moment il existe déjà 4 tomes au Japon.

Quelques planches (du tome 1):

Hell’s Paradise – Auteur : KAKU Yûji – Éditeur : Kazé – Type : Shonen

Chaque tome est disponible au prix de 7.29€ frais de port inclus.  Ma note pour ce tome 1 : 4/5

0 réponse à “Avis manga : Hell’s Paradise (Tome 1)”

  1. Nipponzilla dit :

    Merci pour la découverte ! Je vais surement me laisser tenter par le tome 1 😀

  2. This is really amazing. At least I’ve found a nice manga like this… Worth reading.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.