Avis manga : Ao Ashi – tome 9

J’ai toujours un peu de retard sur Ao Ashi, pourtant je prends toujours autant de plaisir à lire ce manga. Il faut dire que rien que chez Mangetsu, les ouvrages de qualité sont nombreux. Pour n’en citer qu’un : Coq de baston est un gros coup de cœur chez eux. Mais revenons à Ao Ashi et son tome 9. L’histoire continue, les aventure d’Ashito également. Mais finalement, nous suivons Ashito et ses compagnons, chacun ayant sa petite histoire, son passé, ses propres aventures.

Ao Ashi : un manga de sport pas comme les autres

Clairement, Ao Ashi n’est pas un manga de sport comme les autres. L’humain à une place très importante et ce n’est pas trop blinbgbling ou surjoué. C’est bien dosé, bien pensé, bien amené par l’auteur. J’aime aussi le côté réaliste de ce manga. Ce n’est pas comme dans Captain Tsubasa ou tu peux marquer de 50 mètres par exemple. Nous retrouvons dans ce tome 9 de Ao Ashi, Tachibana qui redoute de se confronter à son ancien club. Mais surtout Kaneda qui digère toujours aussi mal d’avoir été recalé lors des détections de l’Esperion. Il a qu’une envie : gagner et prouver qu’il est le meilleur.

La victoire du club de Musashino semble être déjà toute tracée, surtout qu’en plus d’avoir un Kaneda exceptionnellement fort, le reste de l’équipe gère extrêmement bien également. Leur atout ? Le pressing. Ne rien lâcher, de la première à la dernière minute. C’est clairement quelque chose de déstabilisant. Car souvent quand une équipe presse, elle va créer des trous, des zones donc sensibles. Le contre est donc souvent fatal. Mais ici, Musashino semble parfaitement maitriser son pressing et sa gestion de l’espace.

Esperion vs Musashino : un match important pour tous

Très clairement, nous attendons tous d’en voir plus sur le match opposant Esperion vs Musashino. D’un côté bien-sûr on veut voir la réaction de Tachibana face à ses anciens coéquipiers (finalement, le coach l’oblige à jouer). D’un autre côté on veut aussi voir le duel entre Kaneda et Ashito (qui est défenseur, ils vont souvent se croiser). Mais aussi voir comment l’équipe de l’Esperion va s’en sortir face a ce pressing. Une nouvelle méthode à développer, une solution à trouver rapidement, très rapidement.

Une fois de plus, comme toujours même, la lecture d’Ao Ashi est plaisante. A la fois par la narration, mais aussi par son dessin. Le mélange histoire et action est parfaitement dosé. Chaque petit zoom sur les personnages secondaires est plaisant. J’ai hâte de lire le tome 10 ! Go Esperion go !

Quelques planches du tome 1 :

Ao Ashi – Auteur : Yûgo Kobayashi – Éditeur : Mangetsu

Ce premier tome est disponible au prix de 6,90€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome : 16 / 20.

Découvrez aussi   Avis manga : Freak's café (Tome 2)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn