Avis bande-dessinée : Aphrodite – Née de l’écume. Tome 1

J’avais bien aimé les deux premiers ouvrages de Luc Ferry avec « La sagesse des mythes ». Que ce soit Sisyphe et Asclépios ou Les guerres de Zeusles deux histoires m’avaient plus. J’étais donc bien content de recevoir Aphrodite – Née de l’écume, premier des deux tomes qui va nous raconter une partie de la vie de cette déesse. C’est le genre de bande-dessinée qui sont très intéressantes à lire pour ce côté culturel qu’elles apportent. Cette histoire est-elle aussi intéressantes que les autres ?

Synopsis

Née des membres d’Ouranos tranchés par Cronos et échus dans la mer, Aphrodite s’extrait de l’écume pour devenir la déesse de l’amour, du désir et de la beauté. Dès cet instant, ses charmes ont décidé du sort de bien des hommes. Dieux et mortels, la déesse a le pouvoir de les faire tous succomber. Mais toutes les amourettes d’Aphrodite ne sont pas identiques. De certaines sont nées des passions comme avec Arès, d’autres ont mis au jour des progénitures comme avec Anchise. C’est d’ailleurs avec ce dernier qu’Aphrodite a enfanté Enée, héros de Troie, qu’elle protégera au risque de mettre sa beauté en péril…

C’est comment ?

Luc Ferry écrit « La sagesse des mythes », mais c’est une collaboration avec Clotilde Bruneau et Guiseppe Baiguera qui permet de tenir cette bande-dessinée entre nos mains. Les dessins sont toujours aussi bons et les couleurs très bien choisis. Mais la qualité des détails sont faramineux. La mythologie grecque est vraiment retranscrite parfaitement. On reste dans les mêmes thèmes de prédilection des dieux grecs. La tromperie, le sexe, l’amour et la sournoiserie. J’ai beaucoup aimé ce premier tome. Découvrir la déesse Aphrodite – Née de l’écume est enivrant et nous la démontre fragile mais loin d’être bête. Aphrodite n’est pas qu’une déesse, c’est aussi une mère. Et elle fera tout pour que son fils ait sa destiné.

Conclusion

Pour conclure, nous sommes sur la même continuité sur cette saga de « La sagesse des mythes ». C’est très beau et drôlement bien écrit. Une leçon d’histoire à chaque page. Ma note : 16/20.

Découvrez aussi   Avis manga : Kingdom (tome 1)
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn