novembre

19

Avis comics : Sisyphe et Asclépios : La sagesse des mythes.

Par Stommy_Cop

Après avoir lu la bande-dessiné, de la même collection « La sagesse des mythes« , Les guerres de Zeus, je me suis lancé dans Sisyphe et Asclépios. Autant Zeus me parlait totalement, autant là je dois l’avouer c’était le néant pour moi. Emballé par la première histoire de l’auteur Luc Ferry, je ne pouvais pas l’être pour la seconde. Cependant le titre ne me disait absolument rien. Des personnages inconnus au bataillon. Les seconds couteaux méritent ils de s’attarder sur eux ?

Synopsis

Fils d’Apollon et de Coronis, Asclépios vient au monde tandis que le corps inerte de sa mère brûle sur un bûcher. In extremis, le père sauve l’enfant et décide de le confier au centaure Chiron. Au fil des années, les compétences d’Asclépios en matière de médecine deviennent extraordinaires. Sa réputation parvient jusqu’à l’Olympe et Athéna décide de le récompenser en lui offrant le sang d’une Gorgone, capable de ramener les morts à la vie. Mais en privant le royaume d’Hadès de nouveaux arrivants, Asclépios va s’attirer les foudres de l’Olympe…Fondateur de Corinthe, Sisyphe est un homme rusé, prêt à tout pour défendre sa vie et faire prospérer sa cité. Après avoir obtenu pour sa ville une fontaine qui ne tarit jamais, son intelligence lui permet d’esquiver les condamnations mortelles de Thanatos et de Hadès. Mais, Sisyphe le sait, faire preuve d’une telle arrogance ne pourra se payer qu’au prix d’un châtiment éternel…

C’est comment ?

D’habitude quand je ne connais pas un sujet je vais demander à mon ami Google. Néanmoins, le but de la collection « La sagesse des mythes » et d’apprendre des choses et de les découvrir en tournant pages après pages. C’est donc ce que j’ai fait. L’auteur nous embarque dans une histoire très intéressante et forcément méconnue du grand public. Les dessins sont de la même qualité, tout comme les couleurs, que le premier opus sur Zeus. Sisyphe et Asclépios est une lecture très agréable avec la mise en avant du dieu Apollon et Arès. C’est surtout la progéniture des dieux avec les humains qui sera mise en avant dans cette histoire. On a souvent entendu parler d’Hercule, fils de Zeus et demi-dieu, mais rarement de ses cousins. Sisyphe et Asclépios corrige cela et va nous permettre d’enrichir notre culture de cette mythologie. Luc Ferry sait rendre les personnages attachants et nous donne envie de continuer à en apprendre.

Conclusion

Étonné du choix des personnages à traiter dans cette bande-dessiné, Sisyphe et Asclépios arrive à nous transporter dans une histoire de paternité et d’amour comme seule la mythologie Grec sait le faire. Fort de son savoir l’auteur nous sert une très belle histoire qui donne l’envie d’en savoir encore plus.

Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.