novembre

22

Avis manga : Denjin N – tome 1

Par GohanBlog

Nouvelle licence chez Pika (encore !) avec Denjin N, une nouvelle licence en 4 tomes signée Kazu Inabe et Yuu Kuraishi, les maitres de l’horreur. Perso, quand je lis ce genre d’accroche je suis emballé pour deux raisons : la thématique qui, quand elle est bien maitrisée, est hyper prenante et le fait d’avoir une série courte et rapidement disponible (un tome tous les 2 mois).

Denjin N : Un thriller psychologique et gore en 4 tomes

Comme d’habitude, à travers le premier tome, nous allons découvrir les bases du scénario. C’est comme ça que nous faisons la connaissance de Nasu, un loser vivant chez sa mère alcoolique, qui travaille comme un larbin dans une supérette. Son seul plaisir ? Encourager Misaki Kanzaki, une idole d’un groupe sans grand succès qui semble avoir rencontré il y a quelques années au lycée. La seule personne qui semble surtout lui avoir donné un minimum d’attention (elle lui a juste offert un mouchoir car il s’est retrouvé, une fois de plus, la tête en sang, après s’être fait victimisé).

© Yû Kuraishi, Kazu Inabe, Kengo Mizutani / Kodansha Ltd.

Mais a la suite d’un accident aussi tragique qu’extraordinaire, il se retrouve à la fois mort (en tout cas, ça semble l’être) mais aussi capable de posséder n’importe quel système électrique. Il décide d’utiliser ce pouvoir afin d’éliminer toutes les personnes qui vont se mettre en travers de Misaki. Oui, il veut absolument faire d’elle une super star. Mais a quel prix ? Il semble inarrêtable et ça va rapidement attirer l’œil de la police qui trouve certaines coïncidences troublantes…

La police n’est pas la seule à trouver ça bizarre, même Misaki commence à avoir des doutes, en tout cas elle se pose des questions. Elle pensait avoir beaucoup de chance (genre le passage piéton est toujours au vert quand elle passe !), mais ça en devient trop suspect. A travers Denjin N, nous allons suivre une traque haletante d’un serial killer sanguinaire ! Il est clairement incapable de distinguer le bien du mal et n’hésite pas a sacrifier rapidement quiconque ose le gêner. Visuellement c’est tout aussi intéressant, mais mon coup de cœur concerne surtout l’ambiance autour de ce manga, c’est hyper prenant, hyper malaisant, j’adore ! Vivement la suite.

Quelques planches du tome 1 :

© Yû Kuraishi, Kazu Inabe, Kengo Mizutani / Kodansha Ltd.

Denjin N – Auteurs : Yuu Kuraishi (scénario) & Kazu Inabe (dessins) – Éditeur : Pika édition – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,50€ frais de port inclus. Ma note pour ces tome 1 : 15/ 20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.