Avis manga : Les enfants d’Hippocrate – tomes 1 et 2

Récemment j’ai reçu un beau press-kit pour le lancement du manga Les enfants d’Hippocrate chez Mangetsu (l’éditeur de Ao Ashi ou encore Coq de Baston). Je vous invite à me rejoindre sur Insta, Twitter ou Tiktok pour ne pas louper ce que je reçois (même pseudo partout : @Gohanblog). Revenons au manga Les enfants d’Hippocrate signé Higashimoto Toshiya, un auteur que vous connaissez pour une autre œuvre : Le bateau de Thésée. Un jour je vous parlerais de ce chef d’œuvre, oui, chef d’œuvre !

Les enfants d’Hippocrate : une plongée dans le monde de la petite enfance

Sincèrement, j’attendais pas particulièrement ce manga mais une fois que m’y suis plongé, comme à l’époque pour Le Bateau de Thésée, j’ai qu’une envie : découvrir la suite. L’auteur maitrise parfaitement les codes des mangas « chill ». Ce genre de manga qui décrit les différents aspects de la vie d’une manière si réaliste et intéressante. Dans le manga Les enfants d’Hippocrate nous allons découvrir le quotidien de Maco Suzukake, un jeune pédiatre qui adore son métier.

N’oublions pas, nous sommes au Japon. Un pays où la baisse de la natalité se fait de plus en plus ressentir. Maco doit faire face à des parents surprotecteurs et exigent comme jamais. Certains pensent tout connaitre grâce à quelques recherches sur internet, d’autre en pratiquant leur propre médecine. Parfois il est très difficile pour le médecin ou ici le pédiatre de comprendre les causes et d’en comprendre les conséquences. Nous allons à travers ces deux tomes enchainer des séquences de vie. Découvrant à chaque fois de nouveaux scénarios, de nouveaux enfants et de nouveaux parents. De nombreux thèmes sont abordés, très bien amenés d’ailleurs. La lecture se veut douce et intéressante. Mais au fond, on va aussi apprendre à chaque découvrir Maco, un jeune homme particulièrement doué qui semble avoir une relation familiale difficile avec son père. Un père longtemps absent qui refait surface.

Les enfants d’Hippocrate propose une double lecture, à la fois on se focalise sur le personnage principal à travers son histoire personnelle mais aussi à travers son vécu professionnel et toutes les petites histoires qui tournent autour de lui. C’est hyper plaisant à lire, le dessin est vraiment parfait pour ce type d’ambiance (un coup de crayon léger et précis, de belles double-planches…). J’ai vraiment hâte de lire la suite maintenant !

Quelques planches (tome 1) :

Les enfants d’Hippocrate – Auteur : HIGASHIMOTO Toshiya – Éditeur : Mangetsu

Chaque tome est disponible au prix de 7,95 € frais de port inclus. Ma note pour ces tomes : 17/ 20

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Réseaux

Me contacter

contact.gohanblog[at]gmail.com

 

Nos partenaires

Coque Manga

Machine à sous manga

Cours de japonais en ligne