février

01

Avis manga : Riku-do (tome 1)

Par GohanBlog

avis tome 1 rikudo

Nouvelle licence disponible chez Kazé dès le 8 février mais surtout une licence attendue par pas mal de personnes. Riku-do est un beau succès au Japon avec déjà 10 tomes disponibles. Dès réception de ce tome je l’ai dévoré, c’est clairement le genre d’histoire qui peut me plaire. On découvre Riku, un jeune enfant maltraité par ses proches, un père violent qui finira par se suicider, une mère accro à la drogue et qui n’hésite pas à flirter avec son dealer devant lui pour avoir sa dose. Bref, le quotidien de Riku n’est pas facile bien au contraire. Il a eu l’habitude de recevoir des coups, mais rarement d’en donner. Pourtant le jour ou son père va se suicider il va passer son temps à le boxer (oui, son père est pendu et lui frappe dessus comme un vulgaire sac de boxe). C’est ce jour qu’il va être découvert par Kyôsuke Tokorozawa, un Yakuza, ancien champion de boxe qui va lui montrer juste comment mettre un bon crochet (histoire d’impressionner Riku mais également car il a compris rapidement que Riku avait un potentiel dans la boxe).

Riku finira par vivre dans un foyer, entouré d’éducateurs et d’enfants de son age, le temps passe mais l’envie de boxer reste. Il va donc demander à Kyôsuke de lui enseigner la boxe. Kyôsuke, ne souhaite plus vraiment boxer mais amènera Riku à son ancien entraîneur, un mec reconnu pour deux choses : avoir formé l’un des meilleurs boxers au monde (Kyôsuke) et être l’un des pires entraîneurs, utilisant les anciennes méthodes, n’ayant aucun coeur, souhaitant plus la réussite de sa salle de boxe que celle du boxer.

On va donc voir évoluer Riku, savoir qu’il s’entraîne durant de longues années afin de pouvoir défendre ceux qu’il aime et donner autant de coups qu’il à reçu. Le premier tome pose vraiment les bases de l’histoire. On s’attache rapidement à ce jeune Riku (qui à la fin du premier tome est déjà un adolescent). L’histoire met vraiment en avant plusieurs thématiques comme la violence, les traumatismes et donne clairement envie d’en savoir plus sur le futur de ce cher Riku qui préfère boxer qu’être un adolescent normal, il ne sort pas, ne fréquente finalement personne… son seul plaisir reste la boxe. Dès les premiers combats on se rend vite compte qu’il est un monstre, ultra puissant, visant naturellement les points vitaux de ces adversaires, il sera difficile à arrêter. La relation entre Kyôsuke et Riku est difficile et sera très certainement intéressante à suivre. Les prochains tomes seront je pense encore plus violent, mettant en avant différents combats. Graphiquement le premier tome est impressionnant, le détail lors des combats, le détails sur les corps abîmés par la violence, c’est du haut niveau et Riku à un charisme de fou (qu’il soit petit ou adulte, il démonte ce Riku !). J’ai hâte de découvrir la suite.

Trailer vidéo :

Riku-do : la rage aux poings – Dessin & scénario : MATSUBARA Toshimitsu – Éditeur : Kazé

Riku-do est disponible au prix de 8 € frais de port inclus. Ma note pour le premier tome de Riku-do : 4,5 / 5

Une réponse à “Avis manga : Riku-do (tome 1)”

  1. Kavaliero dit :

    C’est le prochain Hajime no Ippo en fait 😀 ? Ca à l’air grave bien en tout cas. J’ai une petite liste de mangas à acheter du coup pour le début d’année ^^’

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *