novembre

02

Test Two Parsecs From Earth : Un Medroidvania trop punitif ?

Par Stommy_Cop

J’étais tranquille j’étais pénard, accoudé au comptoir, quand Gohan est entré dans le bar, il commandé un lait chaud, pis y m’a tapé sur l’épaule et m’a regardé d’un air drôle… J’ai un jeu à te proposer toi le vieux qui a connu le premier Metroid sur Nes. Two Parsecs From Earth. Moi je lui dis, laisse béton, y m’a filé une beigne, Je lui ai filé un marron, y m’a filé une châtaigne et je lui ai dit de me filer le jeu. Oui je ne suis pas spécialement difficile à convaincre. J’ai donc allumé ma Nintendo Switch et lancé ce jeu totalement inattendu dans ma semaine de gaming.

Synopsis

Le vaisseau du robot Z3-L1 suite à une explosion, le force à sauter en parachute et en catastrophe sur la planète Dimidium, une planète inhospitalière regorgeant de paysages étranges et d’environnements hostiles. Pour fuir cette planète et continuer sa mission qui est d’aller sur la planète terre, Z3-L1  doit rassembler un minimum de sa cargaison perdu, retrouver certaines des ses facultés et trouver trois batteries pour alimenter un vaisseau abandonné sur Dimidium, le sien étant inutilisable forcément vu qu’il a explosé je l’ai dit plus haut.

Question de choix

Ce qu’on va vite s’apercevoir dans Two Parsecs From Earth c’est les possibilités qui nous est offert dans le gameplay du robot Z3-L1. Des choix uniques dans les pouvoir que vous allez attribuer à votre personnage et qui vous permettront de progresser et d’accéder à certaines cargaisons. L’approche sera donc totalement différentes dans les niveaux et l’exploration de la planète. On remarque même que la musique change selon ses choix. Trois capacités seront proposées en deux fois et vous ne pourrez pas revenir en arrière. Si vous choisissez le double saut plutôt que le dash (propulse votre robot horizontalement à grande vitesse sur quelques mètres) il faudra faire avec. Vous aurez donc la possibilité de finir le jeu de huit façons différentes au total.

Metroid ?

Two Parsecs From Earth nous fait clairement penser aux versions 2D de Metroid et en est bien inspiré dans l’exploration. Mais ça en reste là car, aucun ennemi ne sera présent si ce n’est des animaux hostiles qui se mettront en travers de votre exploration et votre quête de récupérer une partie de votre cargaison. Two Parsecs From Earth reste un jeu de plateforme et d’exploration, mais sera punitif car la moindre erreur sera fatale à votre robot et toute la cargaison trouvée sera perdue. Alors pas d’inquiétude à avoir car, le changement de map apporte une sauvegarde automatique qui vous permettra de garder tout ce que vous avez trouvé. Personnellement j’utilisais cette sauvegarde sur certain niveau au passage délicat pour sauvegarder certaines cargaisons difficilement acquises.

Punitif ?

Pour avoir fini Two Parsecs From Earth deux fois et avoir la possibilité de tester plusieurs capacités du robot Z3-L1, au final je ne trouve pas qu’il soit si punitif que cela. Alors oui il vous fera rager par moment et sur certains passages, mais il faut savoir que si vous galérez dans certains niveaux c’est aussi votre faute par vos choix de capacité. Ma première partie au bout de plus d’une heure de jeu, j’ai abandonné le dash et j’ai refait en choisissant le double saut et le passage à travers les murs et en 5h j’ai terminé. Sachant que les niveaux les plus difficiles restent ceux quand on obtiens une batterie pour ma part. Mais je vous laisse les découvrir.

Conclusion

Two Parsecs From Earth est un jeu très accrocheur et malgré son côté punitif et parfois rageant, il ne vous fera pas lâcher la manette des mains et vous poussera à avoir envie de le finir à 100%. Très joli graphiquement il est également rempli d’humour potache, mais qui fait mouche. Une bonne durée de vie pour un premier passage de 5h et un second de 2h vous donnera quand-même l’impression d’en avoir passer une quinzaine. Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.