novembre

02

Avis manga : Chainsaw Man – Tome 3

Par GohanBlog

C’est déjà le tome 3 du manga Chainsaw Man, signé Fujimoto Tatsuki, l’auteur de Fire Punch. Après la découverte des bases du scénario, l’auteur nous propose de plonger littéralement dans l’histoire et d’avancer clairement dans celle-ci. Comme pour Fire Punch, j’ai du mal a accrocher au style graphique, c’est je trouve “trop brouillon”, dans un univers très sombre, j’ai du mal parfois à imaginer la scène et les mouvements. C’est pas mauvais, mais c’est particulier. Mais le scénario lui est agréable à découvrir. Denji, le personnage principal, ne fait plus qu’un avec Pochita un démon-tronçonneuse. Il est donc maintenant un semi démon, mais aide la section spéciale anti-démons de la sécurité publique à chasser et tuer les démons. Il ne fait pas ça “gratuitement”, son but à lui et d’avoir une meilleure vie (être nourrit, logé et apprécié par des gens, c’est déjà énorme pour lui). Il cherche aussi à embrasser et plus pour la première fois ses collègues. C’est d’ailleurs un moyen pour elle de motiver le jeune garçon.

Chainsaw Man : un Denji de plus en plus puissant

Ce troisième tome avance beaucoup dans le scénario je trouve. Dans la première partie, l’équipe de Devil Hunters affronte un mystérieux démon qui semble très puissant. Il a d’ailleurs enfermé l’équipe et le seul moyen pour être libre semble de tuer Denji… Mais vous vous en doutez bien, tout ne va pas se passer comme le démon à essayé de le prévoir. C’est une fois de plus l’occasion de voir que Denji est de plus en plus puissant et maitrise de plus en plus le démon à l’intérieur de lui. D’un côté, il est motivé, la promesse d’avoir un baiser langoureux lui fait imaginer des stratégies infernales pour réussir sa mission. 

La seconde partie du manga ne manque pas d’action non plus, de nouveaux ennemis apparaissent pour éliminer les membres de la 4ème section. On ne connait pas pour le moment la nature de cette bagarre, nous ne connaissons pas non plus les ennemis. Mais les affrontements sont violents et c’est l’occasion de découvrir à la fois des méchants puissants mais aussi de voir les membres se battre et donc de découvrir les “pouvoirs” de chacun, pas inintéressant tout ça. Encore une fois la lecture de Chainsaw Man est agréable et l’envie de découvrir la suite est bien présente. 

Quelques planches (du tome 1):

Chainsaw Man – Dessin & scénario : FUJIMOTO Tatsuki – Éditeur : Kazé

Ma note pour le manga Chainsaw Man (tome 3)  : 15 / 20 . Chaque tome est disponible au prix de 7,29 € frais de port inclus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.