février

27

Test Travis Strikes Again : No More Heroes

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Travis Strikes Again : No More Heroes est la suite de Travis touchdown sorti sur la grande sœur de la Nintendo Switch, la belle Wii et en deux épisodes. A l’époque j’avais fait le second opus que j’avais bien apprécié à l’époque d’ailleurs. Donc quelques années plus tard, nous revoilà au commande de Travis. Alors, franchement c’était le style de jeu très sympa ou on s’amuse bien mais c’est aussi le genre de licence ou on ne va pas forcément attendre une suite comme des fous et chercher le moindre indice sur internet et espérer. Alors, au final ce nouveau jeu fait-il plaisir ? Ou il aurait fallu rester là où on avait laissé Travis sur la Wii ?

Synopsis

Qu’on ce le dise le scénario de Travis Strikes Again : No More Heroes n’est pas ce qui se fait de mieux, mais il reste efficace. Travis a tué Bad girl fille de Bad Man (ça envoie du lourd niveau nom) dans le dernier jeu. Donc le papa, vilain du jeu veut se venger, mais surtout la ressusciter, car c’est une possibilité à travers une console de jeu maléfique qui te permet d’exaucer un vœu si tu finis certains jeux. Travis ne souhaite pas que cela arrive et va tout faire (enfin nous) pour contrecarrer Bad Man et ne pas le laisser ressusciter sa fille bien aimée.

Nostalgie et humour 

Les développeurs nous font un hommage totalement assumé aux jeux des années 90 voir 80. Le but du jeu est de pénétrer dans Death Drive Mk 2 la fameuse console maléfique et de finir les jeux vidéo Death Ball. On se retrouve donc dans un premier temps à chercher les cartouches de jeu de cette console pour les finir un par un. On navigue donc entre le réel et l’irréel avec Travis. Chaque parti nous amènera dans des univers différents ou seront mélangés nostalgie et pointe d’humour voir même un peu de vulgarité, mais sans jamais dépasser les bornes, on est vraiment dans l’irrévérencieux. Le truc que je kiff c’est de voir notre héros devoir aller faire ses besoins au toilette pour sauvegarder. C’est totalement décalé, mais fun. Le jeu est également en 4:3 et nous propulse bien dans les années 80-90, mais ne gène en rien le plaisir.

Gameplay

Comme je le disais ci-dessus Travis Strikes Again : No More Heroes est en 4:3, mais les côtés non utilisés pour le jeu nous sert dans la gestion du ou des héros. Car oui on peut jouer en coopération sur un même écran et dans un beat’em all c’est toujours mieux à plusieurs. Et donc c’est avec un sabre qu’on se retrouve à cogner tous les ennemis qui se présenteront à nous. D’ailleurs il faudra secouer vos joy con pour recharger en puissance votre arme, que vous pourrez améliorer en récupérant des puces à travers les 7 jeux. Bien évidement la panoplie du bon jeu de bastion est là avec les esquives, super coups et autres attaques particulières que je vous laisse découvrir et débloquer. Tout est super fluide et les coups sont précis et même contre les boss, il ne faudra pas tout simplement foncer tête baissée, car c’est la mort assurée.

Graphismes

Développé sous Unreal Engine, Travis Strikes Again : No More Heroes n’est pas la grosse claque visuel et ne vous fera pas verser une petite larme de plaisir devant les graphismes, mais le côté clin d’œil au rétro-gaming avec les pixels sans que cela soit trop grossier dans l’ensemble c’est vraiment bien fait. Les couleurs que je vais qualifier de psychédéliques nous donne même l’impression parfois de faire un trip. On est vraiment imprégné et si en plus vous êtes de la génération 80-90 ça vous rappellera de bons souvenirs (parfois des mauvais) visuels. Les 7 jeux que vous allez faire vous apporterons une expérience différente. J’ai bien aimé les passages à moto personnellement. L’ensemble reste très propre et avec de très belles explosions de couleurs.

Conclusion

D’une durée de vie variant entre 8 et 9 heures sans forcément à le faire à 100%, Travis Strikes Again : No More Heroes nous fait passer un bon moment et si vous le faites seul, n’hésitez pas à le faire en coop même si vous l’avez terminé, car c’est toujours fun avec un pote de sabrer les pixels qui viendront se frotter à vous et puis pourquoi ne pas faire découvrir ce bon jeu ?

3 réponses à “Test Travis Strikes Again : No More Heroes”

  1. Faboulet dit :

    Merci pour le test, j’ai hâte d’y jouer !!!
    Par contre, c’est tout sauf une suite… No More Heroes 3 devrait sortir dans quelques temps. C’est plutôt un spin off, un hommage de Suda51 aux jeux indés…

  2. They do not make declarations, but develop a consensus by argument.

    Let’s take a step back and have a conversation, us. I began using Google for that
    reason and reason of it’s own. http://Chat.Luvul.net/JumpUrl/?url=http://goinpopless.blogspot.com/2018/10/might-our-internet-custom-provide.html

  3. I appreciate this game. This is downright ridiculous!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.