septembre

08

Test The Medium : Une version PS5 pleine de sensation ?

Par Stommy_Cop

Sortie en janvier 2021 sur Xbox série S et X en démat et aussi sur le game pass, The Medium débarque sur PS5 et en physique. A noter qu’il est également disponible dans cette version sur la console au grand X. Ayant eu le game pass pendant 3 mois à 1 euro, j’en avais profité pour faire The Medium. J’avais été agréablement surpris par ce jeu dont on sentait l’inspiration du grand Silent hill. Bloober Team, les développeurs du jeu nous avait promis une utilisation parfaite de la DuealSense de Sony. Promesse tenue ?

Synopsis

Devenez Marianne une médium qui vit dans deux mondes : celui du monde réel et celui des esprits. Hanté par la vision du meurtre d’un enfant, vous vous rendez dans un hôtel abandonné, théâtre d’une tragédie impensable de nombreuses années plus tôt. Là, vous commencez à rechercher des réponses difficiles. En tant que médium ayant accès aux deux mondes, vous avez une perspective plus large et vous pouvez comprendre plus clairement que ce que la perception des autres ne constitue pas une vérité unique. Rien n’est tel que ce qu’il semble. Tout a une autre facette.

Prise en main

Je me lance sur The Medium et j’ai tout de suite cette sensation de rigidité dans le personnage. Une rigidité voulu et assumée tant elle est un clin d’oeil aux Silent Hill et autre Resident Evil sur PS1. Néanmoins je dois avouer que sur le coup cela fait bizarre, mais on oublie vite ce désagrément. The Medium nous happe vite dans son histoire et son univers sombre et angoissant. A l’œil nu je n’ai pas vu de différence avec la version Xbox niveau graphisme. C’est tout aussi propre, sans pour autant atteindre la qualité du dernier Resident Evil. Néanmoins ne boudons pas notre plaisir et je dois avouer que l’ensemble est très agréable pour une prise en main.

L’univers

C’est le propre de The Medium, son univers. Il va vous emmener dans une réalité alternative qui va montrer une autre vision de l’endroit ou Marianne se trouve. Grace à ses pouvoirs de médium, elle va aussi rencontrer des gens décédés qu’elle devra aider. Néanmoins, elle va aussi avoir besoin de “ces personnes” pour avancer dans son enquête et bien écouter ce qu’on lui dit élucider le mystère. Certes The Medium est un survival-horror, cependant je me sentais plus dans un jeu à suspens que dans une mare de sang. Car tout l’enjeu est là. Le suspens. Vous allez tressaillir, sursauter. Je me suis entendu hurler juste à me regardant dans un miroir. C’est le genre de sensation que j’adore avoir dans un jeu vidéo. Et pour cela The Medium c’est totalement réussi.

DualSense

Sony lors de la présentation de sa nouvelle manette pour Playstation, la DualSense, avait mis en avant les sensations que nous allions ressentir. Je dois dire que c’est loin d’être un mensonge et qu’effectivement les sensations sur différents jeux on les reçoit. Cependant tous les jeux ne les exploitent pas totalement. The Medium avait été annoncé avec le potentiel total des manettes et des sensations accrues dans le jeu. Et je dois dire que c’est totalement réussi. Les gâchettes ont un retour de vibration excellente, elles se durcissent quand on doit se concentrer pour lancer un pouvoir. La DualSense réagit aux battements de cœur de notre héroïne, le contour du pavé tactile change de couleurs. Bref rien n’a été oublié. Sentir des vibrations partant de la gauche vers la droite et vice versa, c’est terrible. Un vrai pari réussi par The Medium.

Conclusion

The Medium est un excellent survival-horror qui en fera sursauter plus d’un. Néanmoins, son gameplay rigide pourrait en refroidir certain, couplé à une difficulté peu élevée. The Medium vous fera passer dans tous les cas un très bon moment et je ne peux malgré tout, que vous le conseiller. Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.