juillet

10

Test Team Sonic racing : le crash test ?

Par Stommy_Cop

C’est avec une petite émotion que j’écris ce test. En effet c’est mon centième article sur le blog que je publie. Après avoir été le commentateur fou et avoir eu la chance de publier en tant que tel, avec la team (surtout Gohan) qui m’a laissé la parole, c’est toujours possible si vous le désirez, j’ai intégré si ce n’est pas pénétrer le blog à coup de like, partages d’article, commentaires et déplacement aux différents salons comme la PGW avec cette équipe. Un vrai morpion le gars. Bref, ravi de faire partie de cette aventure et c’est tout naturellement et logique que ce sois un jeu proposé par Koch Média et édité par SEGA, fort de notre partenariat depuis des années, que je dédie mon 100. Mais ce retour de Sonic après 10 ans d’absence est-il au bon moment ? Car Crash team racing nitro-fueled débarque aussi et il est un sérieux concurrent il faut l’avouer. Alors, Team Sonic racing, crash test ?

Une fois n’est pas coutume nous avons eu deux versions du jeu Team Sonic racing. Playstation 4 et Nintendo Switch ce qui explique pourquoi vous ne lisez ce test que maintenant, car il a fallut que je compare bien les deux versions en adaptant mon avis au vu des supports différents. Entre la puissance de la PS4 et la mobilité de la Switch ce n’est pas la même approche. Au final je n’ai pas vraiment de préférence et c’est peut-être un signe d’un jeu réussi après tout.

Team ?

Le jeu porte vraiment bien son nom, car il est vraiment axé sur le jeu en équipe, que cela soit en ligne ou en local vous pouvez faire des équipes avec deux autres joueurs et c’est une très bonne approche et une nouveauté dans les Mario kart-like. Car dans Team Sonic racing la victoire n’est pas suffisante, il vous faudra être bien placé et groupé au mieux, car chaque joueur ramène des points au vu de son classement et les donne à son équipe et l’équipe avec le plus de points gagne le tournoi. Un peu comme en formule un pour le titre de champion du monde des constructeurs. Il faudra être stratégique et parfois bloqué, shooter ou éjecter vos adversaires pour gagner. Cela amène un gameplay supplémentaire dans ce style de jeu et de quoi rager encore plus. Il faudra vraiment être en accort avec votre team. Etre un bon pilote ne suffira donc plus, mais un destructeur sera parfois essentiel. Et tout est vraiment parfaitement bien fait, car d’un seul coup d’oeil vous voyez où sont vos équipiers et les équipes adverses. Tout est réglé pour vous aider à penser stratégies. Il faudra coordonner vos violons pour choisir chaque type de véhicules et conducteurs, car chacun à son style.

Gameplay et graphisme

Les graphismes comme tout bon Sonic qui se respecte sont très colorés et les circuits sont très fournis en détails et animation. Sur PS4 en solo c’est du 60 FPS avec des baisses pouvant aller jusqu’à 30 FPS à quatre joueurs sur même écran. Mais franchement on est loin de la pixellisation et cela reste très correct pour une PS4 sachant que sur la pro c’est constant à 60. Sur Switch il faut oublier le 60 FPS, mais c’est normal, car la console Nintendo n’a pas la puissance de ses concurrentes et nous affiche donc du 30 FPS constant. Rien ne m’a choqué personnellement et que cela soit en mode nomade ou sur ma télé. C’est fluide, je n’ai pas constaté de manque visuel si ce n’est la séquence d’introduction (la belle affaire). Franchement Team Sonic racing sur switch est loin d’envier les versions PS4, PC ou Xbox. Côté gameplay, c’est un régal. Intuitif et rien de révolutionnaire. Prise en main direct surtout si vous avez l’habitude de ce style de jeu. J’aime bien la jauge mega turbo qui se remplie à force de dérapage, choc avec les autres etc… Cela peut vous sortir d’une mauvaise position ou gagner sur le fil. Transférer vos items récoltés sur la piste à vos équipiers qui pourraient en avoir besoin et totalement stratégique et jouissif. C’est ce genre de détails qui font de Team Sonic racing un jeu qui se démarque d’un Mario Kart. Et encore je ne vous ai pas parlé de la possibilité d’améliorer vos voitures pour les monter en compétences…

Conclusion

J’ai pris plaisir à jouer à Team Sonic racing et sur les deux supports. Quelques petits soucis de connexion réseau sur Switch, mais c’est monnaie courante sur cette console. Team Sonic racing est une très bonne alternative à Mario kart et surtout une première sur les autres console, malgré l’arrivée de crash team racing qui va devoir se trouver son public, Sonic avec son gameplay unique tire son épingle du jeu.

Ma note : 15/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.