octobre

03

Test : Shadow of the Tomb Raider une trilogie réussi ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Tomb Raider est une série que j’avais abandonnée après le troisième épisode que je n’avais même pas terminé il me semble. Je trouvais que cela s’essoufflait et qu’il y avait peu de nouveauté dans l’histoire et le gameplay. J’ai suivi de loin les aventures de Lara Croft et au final je trouvais que je ne ratais pas grand chose et les ventes du jeu me donnaient raison. Et en 2013 un reboot de cette série voit le jour sur PS3 et Xbox 360 et c’est clairement une révolution pour cette licence avec une toute nouvelle approche et le succès est là ! Le premier d’une trilogie qui ce clôture aujourd’hui avec Shadow of the Tomb Raider. Une réussite ?

Synopsis

Après avoir traversé le Yamataï et la Sibérie voilà Lara Croft dans Shadow of the Tomb Raider qui va affronter l’ordre de la Trinité pour sauver le monde (rien que ça) d’une apocalypse prédite par les Mayas. Du Mexique au Pérou, notre héroïne va se battre contre la montre pour empêcher ce cataclysme qu’elle a déclenché en volant une dague d’un temple. Aidée par son ami Jonah elle fera tout pour y arriver. Je vous vends du rêve hein ?

Une continuité ?

Après un Tomb Raider où on découvrez une Lara vierge (ne pense pas à cela Voltxs) d’aventures et pillages de tombeaux et surtout totalement innocente de ce monde impitoyable ou meurtres et tortures font lois. Le second opus confirmé Lara comme celle qu’elle allait devenir dans l’avenir. Il souffrait quand même de facilité et réellement aucune nouveautés évidentes par rapport au premier. C’était donc un bon épisode, mais sans plus, Shadow of the Tomb Raider nous annonce dans son titre de l’obscurité et une aventure sombre avec ce qui va faire que Lara est devenue Lara Croft la Tomb Raider (Pilleuse de tombe). Le scénario est clairement dans la continuité des deux premiers et notre héroïne est dans son évolution et sa maturité constante malgré son âge de 23 ans. J’ai même hésité à me refaire les épisodes avant de l’attaquer, mais le manque de temps et tous les jeux qui sortent en ce moment c’était peine perdue. Après je rassure ceux qui n’ont jamais fait les premiers vous pouvez vous lancer dans l’aventure où vous procurer les épisodes.

C’est comment ?

J’ai trouvé le début un peu long à se mettre en place. Pourtant, l’histoire commence avec Lara et Jonah dans un avion qui suite à une tempête va s’écraser dans la jungle. Le prélude est un peu trop poussif et on a la sensation qu’il est clairement fait pour ceux qui n’ont jamais joué aux épisodes précédents. Limite il aurait fallu une option : Vous avez déjà joué. Après plus de  trois ans que l’on attendait la suite, un peu de remise en main du gameplay ne fait pas forcément de mal. Heureusement il n’est pas si long et on se retrouve vite dans le coeur de l’aventure. On est en face d’une Croft plus (+ hein) sûr d’elle et surtout déterminée à venger la mort de son père. D’ailleurs en parlant de papa, Shadow of the Tomb Raider va clairement nous expliquer une bonne fois pour toute l’histoire de la famille Croft plus de ont-dit ou de supposition tout est expliqué et même montré. Lara va découvrir par elle-même qui elle est et nous avec.

Graphisme et gameplay

Shadow of the Tomb Raider nous offre des vues magnifiques et parfaitement retranscrites avec un jeu de lumière splendide et le jeu nous propose toujours des points de vues à couper le souffle. A chaque découverte de temple ou crypte Lara arrive presque au ralenti et se met à contempler ce qu’elle découvre en laissant un petit commentaire que l’on pourrait dire nous-mêmes en regardant ce que l’on a devant les yeux. La traversée des villages avec la vie qui s’y passe et des PNJ qui n’ont aucune action mais qui font plaisir à regarder bouger, les bêtes féroces ou pas, les oiseaux, les crapauds et les autres animaux vivre d’eux même. Les expressions du visage de Lara son bluffantes même si on retrouve souvent les mêmes. C’est avec ce genre de jeu que je regrette de ne pas avoir de PS4 pro. Le gameplay est sans surprise et reste purement dans la continuité et dans l’évolution du personnage. L’arbre de compétence a lui été amélioré et surtout simplifié. Les tombeaux sont mieux faits et bien plus difficiles à résoudre qu’avant et le rythme est soutenu et crescendo. Les phases d’escalades sont toujours présentes et certains niveaux font un peu trop couloir, mais cela évite de se perde. Les combats sont assez éparses pour éviter d’en avoir trop et d’alterner escalades, bla-bla et tirs.

Conclusion

Shadow of the Tomb Raider est une très belle conclusion sur la jeunesse de Lara Croft et nous offre au final l’héroïne que l’on a tous connu dans les jeux de l’époque tout en s’en démarquant. Il arrive au niveau du premier dans la réalisation et construction de l’histoire, mais reste en-dessous car l’effet de surprise n’est plus là dans la découverte de notre nouvelle Tomb Raider. Alors, pas le choix foncez le prendre et jetez-vous dans l’aventure finale.

Ma note : 17/20

Une réponse à “Test : Shadow of the Tomb Raider une trilogie réussi ?”

  1. JeuxpourDeux dit :

    Je trouve que ces nouvelles aventures de Lara Croft ont vraiment insufflé un souffle de jeunesse et un renouveau dont on avait besoin !
    Le Tomb Raider sur PS3 avait vraiment dépassé toutes mes espérances en me réconciliant avec une héroïne plus humaine, qui était vraiment confrontée à de la pure survie!
    Le Rise of The Tomb Raider dans la même lignée ne m’a pas déçue d’un poil, toujours aussi percutant et frais, on se régale à râtisser la map à la recherche de tombeaux inexplorés… Je n’ai pas encore eu la chance de jouer au dernier opus par manque de temps. J’espère pouvoir m’y pencher prochainement 🙂 en tout cas cet article m’a donné encore plus envie de le tester soooon 😀 !

    Coralie de jeuxpourdeux.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.