janvier

23

Test Resident Evil 7, l’épisode de trop ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Grand fan de la série Resident Evil depuis le premier épisode sur Playstation, je les ai tous fait. Je suis un serial-killer de Biohazard (nom du jeu au Japon) même quand les épisodes sont poussifs, comme le némésis (RE3), je suis la! C’est donc tout naturellement que je me suis procuré le dernier volet qui nous annonce clairement une nouvelle ère. Alors frisson de plaisir ou de détresse ?

Déjà le mode Playstation VR est inclus et soyons clair Resident Evil 7 est clairement développé pour ce support, et avec un survival horror ça doit donner. C’est ippo56 qui s’occupera du test en VR étant le seul équipé (ce riche ^^). Moi je me suis contenté de jouer en mode classique sur ma PS4, elle aussi classique. Mais je peux tout de suite vous dire que j’ai pas boudé mon plaisir !

test resident evil 7

L’histoire (pour ceux qui arrivent encore à suivre le scénario de cette saga) marque effectivement une nouvelle ère avec Ethan qui reçoit un message de sa femme, Mia, disparu depuis 3 ans qui l’invite à ne surtout pas venir la retrouver. Et il va faire quoi le Ethan ? Je vous le donne en mille… L’aventure commence donc dans une cabane abandonnée ou même armée jusqu’au dents je pénètre pas. Mais notre héros avec sa petite lampe lui se lance. Resident Evil 7 est un FPS (ce qui colle parfaitement avec le PSVR effectivement.) et c’est un pur bonheur, l’immersion est totale.
Je ne vais pas trop parler de la trame ni entre quels épisodes se trouve ce septième volet pour éviter tout spoil mais sachez que l’on est pas devant un BioHazard habituel. Oubliez tous les personnages gentils et méchants connus. Y’a personne de connu.

Graphiquement Resident Evil 7 est vraiment propre il a rien d’exceptionnel mais les détails sont bien fourni et ils nous mettent vraiment dans l’ambiance. Les méchants ont vraiment du charisme et sont bien sur là ou on les attends pas. J’ai sursauté ou hurlé de peur plusieurs fois dans le jeu. De belles surprises. Il reste toujours certaines incohérences comme le faite de se faire couper la main et de voir qu’elle tient avec des agrafes tranquillou ou même de se faire transpercer la jambe et de continuer comme si de rien n’était. Mais bon c’est un Resident Evil. Mais dans l’ensemble c’est super clean et j’ai vu aucun lag tout le long du jeu.

avis resident evil 7

Le passage en FPS pouvait faire craindre d’une certaine perte de visualisation et d’analyse des lieux visités. Que nenni et bien au contraire ça permet de suer bien plus. Resident Evil 7 avec ce nouveau gameplay apporte donc un grand plus au jeu. Pari réussi de la part de Capcom. Tout n’est pas nouveau non plus. On a toujours les herbes vertes, la possibilité de combiner des éléments et de rechercher des objets collector pour débloquer de nouvelles armes et bien évidemment des petites énigmes pour nous faire creuser les méninges même si dans l’ensemble elles sont trop faciles.

Resident Evil 7 n’est vraiment pas trop difficile, je vous conseil fortement d’éviter le mode facile vous risquez de vous lasser d’avancer sans réelles confrontations avec les créatures (boss inclus) et avoir un max de munitions à ne plus savoir qu’en faire. Même si au fil de l’aventure votre sac à dos va s’agrandir pour faire le plein d’objets. Si vous trouvez toujours ça trop léger il y a toujours les coffres pour y stocker le trop. Attention Resident Evil reprend toujours la méthode de la sauvegarde via un lecteur cassette. Mais nullement besoin de trouver des cassettes pour sauvegarder. C’est illimité. Le peu de fois ou je suis mort j’ai quand même constaté des checkpoints mais si vous éteignez la console vous allez recommencer à la dernière sauvegarde. J’ai trouvé ce Bio Hazard un poil trop court (moins de 10h pour le finir) si on recherche pas tous les objets à 100%. Après ce genre de jeu n’a jamais été fait avec une longue durée de vie.

resident evil 7 PS4

Bien que légèrement trop court ce Resident Evil 7 est tout bonnement réussi et a le chic pour nous mettre la chair de poule. Cette nouvelle ère est bien exploité et le FPS très bien intégré. Le scénario qui peut paraître tiré par les cheveux révèle toutes ses surprises et peut vous offrir un happy end si vous avez fait les bon choix. Parce que oui des choix il faudra en faire dans cette aventure. Alors à vous de jouer!

2 réponses à “Test Resident Evil 7, l’épisode de trop ?”

  1. Florian dit :

    Voilà une autre de mes œuvres vidéoludiques préférées ! Ce jeu est juste une pure merveille. Le décor est simple, mais efficace. Et ces petites incohérences comme tu dis, c’est ce qui fait l’originalité de ce titre. A+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.