juin

19

Test Resident Evil 2 : Encore un pauvre remake à la sauce HD ?

Par Stommy_Cop

Il fallait s’y attendre, c’est autour de Resident Evil 2 d’avoir sa version remake pour la dernière génération de console. C’est vraiment lourd et ça commence à me gonfler un peu de voir si peu de nouveauté et de voir du réchauffé et des versions HD qui ne le sont pas toujours en plus. On se retrouve avec des jeux ou le gameplay n’est pas revu et les graphismes à peine retravaillé (oui je parle de Shenmue par exemple). Cela gâche un peu le souvenir qu’on avait de nos vieux jeux. Et RE2 fait partie de ces jeux que j’ai adoré à l’époque, mais aujourd’hui j’aurais du mal à y jouer tellement le gameplay est dépassé et le graphisme fade. Mais Capcom nous promet du nouveau alors voyons voir.

Synopsis

L’histoire met en scène Léon S. Kennedy et Claire Redfield qui vont arriver à Racoon city, l’un car il est la nouvelle recrue de la police et l’autre à la recherche de son grand frère qui ne donne aucun signe de vie et dont on a vécu les aventures dans Resident Evil premier du nom. Ils vont vite se retrouver à la station essence à la sortie de la ville (ou l’entrée tout dépend du point de vue) et se rendre compte que les humains sont devenus des zombies pour la plupart. L’aventure de Resident Evil 2 commence à ce moment-là.

Simple remake ?

Soyons clair de suite : Non ce n’est pas un simple remake, mais bien un nouveau jeu. Alors pas sur tous les points, mais dans la plupart des domaines Capcom nous livre une version de Resident Evil 2 toute neuve et donc pas simplement dépoussiéré. Après l’excellent RE7 on pouvait attendre un neuvième épisode (oui oubliez pas RE Zéro), et j’espère qu’il est dans les tuyaux, mais c’est donc RE2 qui débarque. Des graphismes prometteurs et totalement refaits, un scénario retouché et un gameplay revu. Bref on nous promet un jeu qui devrait plaire aux néophytes et aux fans de la première heure donc. Et tout y est. Des graphismes vraiment très beaux, un gameplay adapté aux joueurs 2019, mais il ne faut s’attendre à rien de révolutionnaire, car cela reste du du resident evil avec sa vue à la TPS inauguré dans le splendide RE4 ou Léon était de retour pour un des meilleurs épisodes de la série. Tout a était de cet épisode. Remodelé, affiné, énigmes modifiées et objets déplacés, bref de quoi découvrir un tout nouveau jeu.

Léon ou Claire ? Claire ou Léon ?

C’est la première difficulté de Resident Evil 2. Choisir un personnage et son histoire propre. Propre ? Pas tant que cela au final. Il y a très peu de changement dans le scénario et les lieux de l’aventure. Et c’est bien là mon seul vrai défaut du jeu. Car oui Léon partira dans l’histoire avec Ada et Claire à aider Shery, mais c’est bien la les vrai seules différences à mon grand regret. Dommage dans ce remake que justement les histoires soient pratiquement les mêmes. Ce qui revient à dire que lorsqu’on fait l’histoire avec l’autre personnage on va très vite à avancer, car on connait déjà les énigmes et autre endroits ou trouver les objets nécessaires pour progresser dans la quête. Mais c’est assez incohérent si vous êtes passé avec Léon ou Claire et trouver les trois premiers médaillons de recommencer encore la même chose. Capcom aurait du partir sur un autre scénario. Au-delà de ce gros défaut les scénarios sont sympa et reste entraînants. Et surtout vous pouvez recommencer une fois fini avec l’aventure bis, qui vous proposera une aventure avec tous les objets déplacés et un level plus relevé. Parlant de level le hard-core vous allez pouvoir vous accrocher si vous le tentez.

Difficile ?

Habitué des resident evil vous n’aurez pas grand mal à finir Resident Evil 2 si vous gérez bien vos munitions pour le monstre final. Il faut quand même avouer que les zombies sont assez coriaces et peuvent vous surprendre à se relever tant que leur tête n’est pas explosée, mais ce qui est fun c’est que vous allez pouvoir exploser les bras ou les jambes avec vos balles et voir les zombies, comme dans la série The Walking Dead, ramper ou marcher sans pouvoir vous attraper, mais cela va vous coûter des munitions, à vous de voir. Les boss ne seront pas trop difficiles à tuer, car ils sont dans l’ensemble assez neuneus et lent dans leurs réactions, alors attendez le bon moment pour tirer avec votre arme et au bon endroit. Le seul vrai challenge sera de faire le jeu en mode hard-core ou les sauvegardes seront aux compte-gouttes.

Conclusion

C’est un grand oui pour moi ce remake de Resdent Evil 2 et si Capcom refait tous les RE comme celui là je fonce dessus sans hésiter et cela tombe apparement le RE3 serait dans les tuyaux et il serait bon de rattraper ce jeu qui n’était pas une grande réussite tellement il était court et facile. Alors, go Capcom lâche toi et fait nous de vrais remake comme ce Resident Evil 2 ou sort nous le neuvième et tant attendu épisode.

Ma note pour le remake de Resident Evil 2 : 15/20. Le jeu est disponible au prix de 37,75 € frais de port inclus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.