novembre

04

Test Prinny 1 et 2 : Exploded and Reloaded : Un pingouin ça explose mec !

Par Stommy_Cop

Sorti sur la console portable de Sony la PSP, bijou technologique qui n’a malheureusement pas trouvé son public ou plutôt pas suivi par les éditeurs, Prinny 1 et 2 : Exploded and Reloaded revient sur la Nintendo Switch sous forme de compilation en version boite et séparé sur le Nintendo Shop. Spin-off de la licence Disgaea, ce jeu est fait pour les fans de la licence maître et aussi pour les fans des jeux de plateformes en 2D.

Synopsis

Alors dans le premier épisode, Can I Really Be The Hero ?, Etna, la Démone qui commande les Prinnys, découvre qu’on lui a mangé son dessert. Rage de colère par ce vol et le fait que les Prinnys ne l’aient pas prévenue, elle leur ordonne de préparer le mythique Ultra Dessert en les envoyant dans une mission suicide pour récupérer tous les ingredients. Dans Dawn of Operation Panties, Dood!, le second épisode, on prend les mêmes et on recommence, mais c’est cette fois-ci c’est la petite culotte d’Etna qui a été volée par le Cambrioleur Fantôme. Et donc rebelote elle envoie les Prinnys la rechercher.

Univers

On est clairement dans l’univers de Disgaea, jeu tactical-RPG, avec ses musiques et ses références. Mais tout s’arrête là, car Prinny 1 et 2 : Exploded and Reloaded est un jeu de plateformes pur et dur en style rétro de la grande époque des jeux en 2D. Ce qui frappe c’est déjà des pingouins en enfer loin de leur banquise. Car oui les Prinnys sont des pingouins au service de la démone Etna (référence au volcan ?) et qu’ils finissent tous leurs phrases par : Mec. Déroutant au départ en pensant à une erreur de traduction, car oui le jeu est full french in the game, mais cette touche d’humour est parfaite. Les combats contre les boss avec les dialogues de début et de fin reste rigolos tout comme ceux avec Etna qui fait très peur à nos pingouins.

Trop dur ?

Par son apparence gentille et mignon tout plein Prinny 1 et 2 : Exploded and Reloaded semble à la porter de tous et de toutes. Et la première heure  de jeu nous confirme cela. Mais le gameplay va vite nous rattraper à la réalité des choses. Prinny 1 et 2 : Exploded and Reloaded est un jeu de plateforme difficile par la maniabilité de vos Prinnys avec leurs jambes en formes de bâtons. Aucune évolution ne sera présente pour améliorer votre personnage. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous n’aurez jamais le même une fois mort. On vous en donne 1000 au départ et c’est votre quota de vie et ce n’est pas mille fois le même Prinny. Vos héros seront capables de faire un double saut, un saut sur le cul pour taper la tête des ennemis ou les étourdir, dans le même style que notre cher Mario Bros dans Super Mario 64, et ils seront équipés de sabre qu’ils pourront utiliser au sol ou dans les airs ou là ils seront lancés comme des couteaux. Il va falloir bien analyser les parcours et les distances des plateformes et aussi et surtout les mouvements des méchants. Et pour finir dans Prinny 1 et 2 : Exploded and Reloaded, vous aurez un temps maximum de 10h pour finir le jeu.

Conclusion

J’ai passé de très bons moments sur Prinny 1 et 2 : Exploded and Reloaded et je n’ai pas fais que rager, j’ai aussi rigolé et par moment je me suis surpris à trouver certains passages très facile et l’habitude du gameplay s’est fait ressentir. J’ai juste regretté une maniabilité restant très rigide, mais voulu, et un aspect visuel qui reste flou en mode nomade ou télévision. Ma note : 14/20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.