novembre

04

Avis manga : Dead Company (Tome 1)

Par GohanBlog

Une nouvelle licence débarque chez Ki-oon, vous connaissez d’ailleurs très certainement l’auteur Tonogai Yoshiki, puisqu’il est l’auteur de Doubt ou encore du manga Judge. Dead Company nous plonge dans une intrigue très similaire aux autres mangas finalement, on reste dans le même univers, d’ailleurs on va rapidement se rendre compte que les différents univers se croisent. 

L’intrigue de Dead Company nous mène au côté d’un survivant d’un jeu de massacre. Ryosuke à échappé à ce jeu, nous le découvrons 3 ans après. Il a changé de nom de famille, il essaye de se faire oublier par les médias, il a déménagé avec sa mère. Tout ça est très dur pour lui, il a vécu des choses horribles, il a du tuer sa petite amie pour survivre par exemple. Il essaye de relever la tête et décide de trouver un nouveau job. Voila que l’entreprise Dead Company, une entreprise de jeu vidéo qui cartonne dans le monde justement grâce à des jeux vidéo type “survival horror” décide de le prendre sur dossier. Oui, son passé les intéresses grandement et ils comptent sur lui pour apporter aux prochains jeux vidéo des choses encore plus fidèles, afin d’avoir une immersion complète pour le joueur. C’est sordide, mais pour une fois Ryosuke ce sent important, ce sent intéressé et intéressant. 

© TONOGAI YOSHIKI / GENTOSHA COMICS INC.

L’auteur décide de prendre une autre vision de son style scénristique. D’habitude le personnage principal est plongé dans ce jeu de massacre. Cette fois-ci, le personnage principal, Ryosuke, est aux commandes. Alors dans un premier temps nous pensons que tout ceci est virtuel… mais nous allons découvrir rapidement que l’entreprise Dead Company n’est pas saine du tout. L’auteur nous dévoile étape après étape les différents rouages de cette entreprise. Comme Ryosuke, nous allons de découverte en découverte. Difficile de vous dévoiler la fin du premier tome, mais vous allez être très surpris à la fois par le climat ambiant, à la fois par l’utilisation des personnages secondaires mais aussi par les changements brutaux dans l’attitude de ses camarades. Très clairement, j’étais moyennement emballé à la lecture des premières pages de Dead Company, mais à la fin de ce premier tome j’avais vraiment envie de découvrir la suite. C’est bon signe, surtout que l’histoire se termine en 3 tomes. Ça risque d’avancer à 100 à l’heure.

Quelques planches (du tome 1):

© TONOGAI YOSHIKI / GENTOSHA COMICS INC.

Dead Company – Auteur : TONOGAI Yoshiki (scénario et dessins) – Éditeur : Ki-oon – Type : Seinen

Chaque tome est disponible au prix de 7,90€ frais de port inclus. Ma note pour ce tome 1 : 15/20.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.