octobre

11

Test : NBA2k19 déjà vingt ans, le jeu de la maturité ?

Par Stommy_Cop

Informations sur le jeu
Achetez-le

Après un NBA2k18 qui a obtenu le plus grand nombre de joueur que la licence n’avait jamais eu, voici qu’arrive la version des vingts ans du jeu avec NBA2k19. Quand une licence arrive dans cette durée d’existence on ne peut que se dire que forcément c’est une réussite. Personnellement je n’avais jamais accroché à cette simulation de basket-ball, après à sa décharge j’ai un peu de mal aux jeux de sport sur console (quand je vois les branlés que me met Gohan à fifa :p), mais cette année je me suis jeté à corps perdu dans cet épisode et je me suis accroché pour apprécier ce jeu. Alors, c’est une réussite ?

La licence qui me manque c’est NBA Jam en basket-ball, j’en ai passé des heures sur ma Megadrive à faire du 2vs2 à faire des dunks de fou depuis le milieu du terrain avec des ballons en feu et ou les fautes n’existaient pas. Mais la, ce n’étais pas de la simulation, mais du pur arcade. Mais, en voyant mon petit frère Valentin passait des heures et des heures sur NBA2k au fil des années et étant un basketteur dans mon enfance (oui c’est loin Gohan) tout comme le frérot je me suis dit que je devrai y arriver à jouer correctement. Et au vu du succès de la version précédente cette mouture NBA2k19 devrait me convenir et il faut dire qu’avec tous les modes disponibles il y a vraiment de quoi se faire plaisir. Parce que oui, des modes il y en a beaucoup et pour tous les goûts.

Mode scénario

Le mode “Ma carrière” est le premier mode auquel j’ai joué sur NBA2k19 en me disant qu’il allait m’apprendre à maîtriser les bases du jeu et je dois avouer que j’ai vu juste. Clairement vous allez avoir des objectifs à remplir pour progresser dans l’histoire. On va y incarner Al qui suite à la draft (grand marché ou les équipes achètent au tour par tour leurs futurs joueurs) n’est pas sélectionné et se retrouve à Shanghai dans la modeste équipe de Shanghai Bears et devra s’y faire un nom pour enfin retourner USA et espéré entrer dans la fameuse NBA, mais cela ne sera pas évident. Quoique…. Mais on commence d’abord par personnaliser votre joueur et là vous pouvez absolument tout faire du visage à l’envergure des bras, du poids de la vitesse… Tout est pris en compte. Incroyable de personnalisation. Si les étapes d’évolutions de l’histoire vous gonfle vous pouvez créer un second personnage et commencer directement en NBA. Tout comme les cinématiques que vous pouvez squeezer si le cœur vous en dit. Après, cela reste scénarisé et il faudra suivre ce que l’on attend de vous. Mais au final j’ai bien appris les bases et l’histoire m’a bien servie.

Profondeur est le mot

NBA2k19 est clairement dans la diversité dans ses modes de jeu, il y en a vraiment pour tous les goûts et les envies. Pour ma part le mode “Ma carrière” et le 3Vs3 qui a un vrai air de NBA Jam, sans toutes ses excentricités, sont clairement mon coup de coeur, mais comme vous vous en doutez ce n’est que la goutte d’eau des modes disponibles. Entre les mode online, la gestion d’une franchise (“Mon équipe”) faire une saison NBA, les matchs amicaux et vous avez même, à l’instar de FUT dans fifa, une équipe à créer via des cartes. Limite il y a tellement de possibilité de jouer que ça peut donner le tournis à ne pas savoir quoi choisir. Ce qu’il faut retenir c’est que vous allez prendre plaisir manette en main dans les modes qui vous conviennent le mieux et toujours y revenir pour faire une petite partie ou continuer votre carrière en ligne. Les développeurs ont clairement surfés sur le succès de NBA2k18 en corrigeant bons nombres de défaut que la communauté de joueur a souligné car oui, Visual concepts est à l’écoute et fait tout ce qu’il faut pour améliorer son bébé au fil des années.  En tous les cas je n’imagine personne dire qu’il ne trouve pas son bonheur dans ce jeu.

Graphisme et gameplay

La modélisation des visages est une vraie réussite dans NBA2k19, on reconnait parfaitement les joueurs et vraiment tous, l’ambiance sur les parquets et le crissement des baskets typiquement liées à ce sport est bien reproduit. Il faut également reconnaître que les ambiances dans les différentes salles des franchises est bien retranscrites, même quand vous serez en Chine vous entendrez le mandarin (le chinois quoi) venir des tribunes. Visuellement et niveau ambiance c’est donc une parfaite réussite et on voit que les devs maîtrises leur sujet. Et c’est pareil pour le gameplay, c’est parfait et fois de novice sur cette licence on apprend vite les subtilités de passe, block défensif, contre et autre dunk. Sans parler des combinaisons d’équipe que vous allez vite comprendre et appliquer.

Conclusion

J’ai vraiment apprécié NBA2k19, entre sa profondeur des modes de jeu, des graphismes réussis et un gameplay très accessible c’est avec plaisir que je vais y retourner entre plusieurs tests de jeu. Cette licence est clairement ce qui se fait de mieux dans ce sport et vous pouvez tout à fait vous lancer dedans même si comme moi vous n’aviez jamais joué avant. Une très belle surprise pour moi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.